Quels placements pour obtenir des rendements au-dessus de 3%

Dans cet article nous vous proposons de découvrir les placements qui rapportent, donc des investissements avec un rendement supérieur à 3 %. Il est bien sûr impossible pour nous de vous exposer tous les placements rentables qui existent, donc un choix drastique s'est imposé à nous. Bien entendu, nous n'avons pas classé ces placements, il n'y a pas de meilleurs ou de mauvais placements dans ceux que nous avons choisi de vous proposer. Et c'est avec engouement que nous les partageons avec vous.

Investissement immobilier

L'immobilier a toujours beaucoup intéressé les français avec une rentabilité toujours très attractive. Actuellement, il continue toujours de plaire aux français que ce soit pour l'investissement dans des logements anciens et pour cause, le rendement annuel avant charges et impôts varie de 3 à 6 % environ, dans des logements neufs sous la loi Pinel le rendement varie de 2 à 4,5 % annuel. Alors que l'investissement dans la pierre-papier c'est-à-dire dans des SCPI amène un rendement qui varie, lui, de 3,5 % à 6 % annuel avant impôts ou dans des places de parking de 6 à 8 % annuel. On l'appelle l'investissement pierre-papier puisqu'il s'agit d'investir dans l'immobilier mais professionnel. C'est un placement qui comporte très peu de risques et aucune contrainte. Cet investissement est géré en totalité par un professionnel agréé qui prendra à sa charge toute la gestion qu'elle soit comptable, administrative, etc. C'est une très bonne façon d'investir de l'argent à un coût raisonné puisque l'on peut investir même à partir d'un crédit immobilier. Vous percevrez un dividende de manière trimestrielle qui représente les loyers perçus. Cependant comme pour tout investissement, plusieurs critères sont à prendre en compte pour évaluer la performance de la SCPI dans laquelle vous souhaitez investir. Bien entendu en premier lieu, il y a les critères immobiliers, vous devez observer la valeur du parc immobilier qui forcément réside dans la qualité des immeubles, des locaux mais aussi et naturellement la qualité de ses locataires et des loyers qu'ils versent. Viennent ensuite les critères financiers. Bien entendu vous devez observer le taux de DMV, c'est à dire le taux de Distribution sur Valeur Marché mais aussi et il y va de soit, la capitalisation qui correspond à la taille de la SCPI. Elle se calcule très simplement, il suffit de multiplier le prix de la souscription par le nombre de parts en circulation. Il vous faut observer aussi le TRI, qui signifie le Taux de Rendement Interne, il est préférable de l'observer sur 5 ans, évidemment en prenant en compte les revenus distribués sur la période et l'évolution du prix de part. Pour continuer dans l'analyse de votre SCPI, il vous faudra observer également le TOP qui n'est d'autre que le Taux d'Occupation Physique, mais aussi le TOF qui est le Taux d'Occupation Financier. C'est un bon placement dont le rendement moyen est de 5 %.

L'assurance-vie

L'assurance-vie est un produit d'épargne qui va vous permettre de préparer votre retraite, l'avenir de vos enfants, ou tout simplement un projet grâce à une succession à la fiscalité avantageuse mais qu'est-ce que vraiment l'assurance vie ? C'est tout simplement une assurance que les particuliers ont la possibilité de se constituer, une épargne qui génère des intérêts. Cela dans le but de financer une retraite. Elle se présente sous forme de rente, de transmission de patrimoine à leurs enfants, dans ce cas-là sous forme de capital. Dans le cadre du financement de la retraite, elle est utilisée comme un placement financier. Dans le cadre du patrimoine, elle va représenter une garantie qui protègera les proches du titulaire du contrat. Il s’agit-là d'un contrat, donc plusieurs formules vous seront présentées. On pourra distinguer les contrats en euros avec un capital garanti ou bien encore en unité de compte, qui lui évolue en fonction du marché. L'assurance vie a été jugée moins contraignante et plus rentable à la comparaison d'autres placements. Elle est constituée par des versements libres ou programmés et est liquide puisqu'elle peut être retirée à tout moment. Il faut savoir que la fiscalité via un prélèvement forfaitaire a tendance à ne pas insister à toucher au capital au moins pendant les 8 premières années. Il est surtout bon de savoir que le capital de l'assurance vie n'est pas inclus dans l'actif successoral, bien entendu dans la limite d'un plafond, au moment de la succession. Il est important de noter que le meilleur taux de rendement pour les fonds euros de l'assurance vie sont au-dessus de 3 %. On constate en moyenne que le taux ne dépasse pas les 1,8 %, mais il est toutefois potentiellement possible d'augmenter les rendements. Vous avez la possibilité de souscrire à des contrats dit multi support, c’est-à-dire en investissant sur des supports financiers comme des actions ou encore le SICAV. Bien que ces contrats soient plus risqués puisque plus fluctuants. Notez qu'il est possible qu'avant le dénouement du contrat, ou en cas de besoin, un rachat total ou partiel est possible. Dans le cas d'un rachat partiel, une partie de la somme due vous est versée, et l'autre partie reste investie sur le contrat. Dans le cas de rachat total, l'intégralité de la somme du contrat vous est versée. Il va de soi que ce rachat entraine la résiliation du contrat. Comme tout investissement, l'assurance-vie doit être étudiée pour trouver le ou les meilleurs contrats, et il vous sera essentiel de réaliser une étude finement menée. Il faudra prendre en compte la comparaison entre le taux de rendement, les frais de gestion, les frais sur versement ainsi que les frais d'arbitrage. Tout ceci vous permettra de faire le choix le plus judicieux et rentable possible. Notez qu'il existe des comparateurs d'assurance vie en ligne.

Le crowdfunding immobilier

L'investissement en crowdfunding immobilier est certes un placement risqué mais qui a fait ses preuves malgré tout. Le financement participatif immobilier séduit de plus en plus d'investisseurs. Il faut savoir qu'au premier semestre 2017, le crowdfunding immobilier a récolté pas moins de 20 % de collecte en plus que l'année précédente sur la même période. Il détient des atouts maîtres dans sa manche pour séduire les particuliers. C'est un nouveau mode d'investissement immobilier en plein essor, apparu en 2014 et qui ne fait que gagner du terrain. Mais qu'est-ce que le crowdfunding en réalité ? Le crowdfunding immobilier est tout simplement une nouvelle forme de financement qui permet à des particuliers ainsi que des entreprises de pouvoir investir au côté de professionnels pour leur permettre de financer leur développement. Dans le cadre du crowdfunding immobilier, des particuliers investissent au côté d'un promoteur pour la réalisation d'un programme immobilier. À l'issue de l'opération, soit de 12 à 24 mois plus tard, ils sont remboursés et récupèrent également des intérêts. Néanmoins, vous devez quand-même être prudent et très attentif aux projets qui vous seront proposés, car forcément si le rendement est élevé, le risque peut l'être tout autant. Alors comment se finance une opération immobilière ? Il faut savoir qu'une opération immobilière demande la plupart du temps de gros moyens financiers. Comme pour tous, le premier réflexe d'un promoteur sera de contacter tout naturellement sa banque, pour tenter de contracter un prêt. Si la banque estime et juge son projet viable et fiable, elle apportera des fonds mais ne prêtera que rarement plus de 30 % du financement nécessaire. De plus, elle imposera des conditions. Forcément le promoteur doit récolter des fonds pour financer cette opération. Alors il y a deux possibilités, soit il ouvre son capital, donc en proposant des parts de sa société soit il émet des obligations qu'il va proposer auprès d'une communauté d'investisseur. Il faut savoir tout naturellement que plus l'opérateur a des fonds disponibles, plus il pourra financer l'opération et donc pourra se développer. Notez que les rendements varient de 8 à 15 % selon le projet et selon sa maturité. C'est l'audit du professionnel et l'analyse du projet qui pourra déterminer le niveau de rendement proposé. Il va de soi que plus le projet présentera des garanties, plus les rendements seront bas. En moyenne les rendements proposés oscillent aux alentours de 10 % par an. Alors oui, on peut affirmer que cela est rentable, mais c'est tout aussi risqué puisque l'investissement immobilier est certes une source de profit, cependant un certain nombre de risques propre à l'activité existent. Comme dans tout investissement, il est conseillé de se renseigner au préalable sur le promoteur, ses activités, et son parcours.

Le point porteur

En somme, les placements rentables au-dessus de 3% existent bien, cependant, nous ne vous recommanderons jamais assez de bien poser le pour et le contre avant de vous lancer. Ce sont des opérations qui sont parfois à risque et il serait mal venu que vous perdiez tout, sous la précipitation. Il est plus judicieux de faire de bons investissements, et qu'ils vous rapportent plutôt que de partir trop vite et de tout perdre. Comme nous vous l'avons expliqué, ces placements ne sont pas classés. N'omettez pas de vous renseigner correctement sur tout ce que l'on vous propose. Il nous reste à vous souhaiter de bien investir et de bien rentabiliser.

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous