Quelles sont les régions ou l’immobilier locatif n’a pas la cote ?

Investir dans l'immobilier pour mettre le bien en location est souvent une belle idée de placement. Mais encore faut-il savoir dans quelle région il est possible de trouver des locataires susceptibles d'être intéressés. Car avoir un bien immobilier qui ne trouve pas de locataire est le cauchemar de tous les propriétaires ! Laissez-nous vous expliquer quelles sont les régions à éviter !

Les demandes de location ont le vent en poupe

En France, les demandes de location sont importantes. Et la tendance ne s’est pas inversée ces dernières années. En effet, ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas investir dans l’immobilier sont à la recherche d’une location. En France, c’est une pratique très répandue dans notre pays. Et c’est pour cette raison que nombreux sont ceux à vouloir investir dans un bien immobilier pour le mettre en location.

Si cette idée peut sembler excellente, il faut savoir que certains secteurs géographiques sont boudés des locataires. Eh oui, acheter un bien immobilier c’est une bonne idée à condition de bien viser les régions. Car un logement restant inoccupé va coûter de l’argent au propriétaire, qui devra l’entretenir et rembourser son crédit. Bien souvent, le crédit immobilier est en majeure partie payé par le loyer ! Sans locataire, le problème est difficile à résoudre. Aussi, il est fortement recommandé de vous préoccuper de l’implantation du bien immobilier que vous envisagez d’acquérir. Il faut donc rester prudent dans votre investissement, en optant pour u logement bien situé. Vous devez donc vous informer sur la demande locative, ainsi sur le prix du marché. Ce sont des informations essentielles pour un placement intelligent !

Des communes déjà satisfaites

En France, certaines régions et notamment agglomérations sont très bien dotées. C’est-à-dire que les locataires ont l’embarras du choix et peuvent même faire les difficiles pour trouver un logement à la hauteur de leurs espérances. Il y a énormément de biens immobiliers sur le marché, et il est donc difficile de se positionner. Le marché locatif étant déjà complet, il n’est pas conseillé d’investir dans ces secteurs.

Alors quels sont-ils ? Vous avez des villes telles que Calais, Laval, Le Mans, Angoulême, Agen ou Carcassonne, au sein desquelles les demandes locatives sont déjà satisfaites. Il ne s’agit donc pas d’un marché très dynamique. Certes, les demandes de location existent dans ces communes, mais les biens sont tellement nombreux que vous rencontrerez forcément des difficultés à mettre le vote en avant. Si vous pouvez choisir, évitez donc ces villes qui sont saturées par les logements mis en location.

Le classement des villes à éviter pour l’investissement locatif

Le laboratoire de l’Immobilier a pris en compte 64 agglomérations françaises. Ainsi, grâce à des données chiffrées très précises, l’enquête a permis d’établir quelles étaient les communes à éviter en termes d’investissement locatif.

On découvre donc plusieurs villes à éviter comme par exemple Bourg-en-Bresse, Vichy, Troyes, Angoulême, Dinan, Saint-Brieuc, Périgueux, Valence, Béziers, Montbéliard, Chartres, Pau, Vienne, Saint-Étienne, Roanne, Cherbourg-Octeville, Longwy, Cambrai, Douai, Boulogne-sur-Mer, Maubeuge, Chamalières, Mulhouse, Le Mans, Dieppe, Le Havre, Avignon, Fécamp ou encore Sens. Ces communes ne sont pas très dynamiques, et les biens mis en location restent malheureusement très longtemps sur le marché au grand désespoir des propriétaires.

D’autres communes comme par exemple Perpignan, Poitiers, Carpentras, Cluses, Colmar, Arras, Sisteron, Gap, Quimper, Alès, Angers, Laval ou encore Metz, sont considérés comme des secteurs à éviter. Principalement parce que les locataires sont certes nombreux, mais il existe une offre supérieure à la demande. Ce qui ralentit le marché locatif et met les propriétaires dans des situations parfois compliquées.

Pour toutes ces raisons, il est fortement déconseillé d’investir dans ces villes. Si vous avez l’intention de mettre votre bien immobilier en location, alors vous devrez plutôt vous tourner vers les grandes agglomérations françaises comme Lyon, Marseille, Toulouse, Paris ou encore Lille. Ces dernières sont très dynamiques et le marché locatif ne cesse de croître. L’effet est inversé, c’est-à-dire qu’il y a plus de demandes que d’offres, et donc vous ne louerez très facilement votre bien !

N’oubliez pas au moment de votre investissement immobilier de bien choisir le secteur géographique adapté à vos ambitions. C’est un critère essentiel !

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous