Prendre en compte le risque de loyers impayés pour un investissement immobilier

Réaliser un investissement immobilier pour le mettre en location est une excellente idée. A condition bien évidemment de bien penser à tous les détails. Car cet investissement peut devenir un réel cauchemar si les locataires décident de ne plus payer le loyer. C’est un risque mesuré qui inquiète souvent les propriétaires. Il existe des solutions pour vous protéger au maximum et éviter les mauvaises surprises.. On vous explique tout.

Réaliser un investissement immobilier

Certains épargnants vont placer leur argent dans de la crypto-monnaie ou dans des actions. D’autres vont préférer une assurance vie ou un livret d’épargne. D’autres enfin vont se tourner vers l’investissement immobilier dans le but de mettre un bien en location. Cette dernière solution est une très bonne idée, le loyer permettant dans un premier temps de rembourser le prêt immobilier avant d’assurer un revenu mensuel conséquent. Mais certains futurs propriétaires s’inquiètent vis-à-vis de cet investissement. Ils ont notamment très peur du risque des loyers impayés. Pourtant, il existe des solutions pour vous protéger. La caution, mais aussi l’assurance loyers impayés sont des solutions optimales pour protéger les investisseurs immobiliers.

Un phénomène rare

Il faut savoir que le problème du loyer impayé est très rare. En effet, seulement 1% des biens immobiliers loués en France souffrent de ce problème. Malheureusement, ça n’arrive pas qu’aux autres. Lorsque les locataires ne paient plus leur loyer, c’est un énorme manque à gagner pour le propriétaire qui se retrouve alors contraint de payer les charges lui-même. C’est une nuisance importante au rendement locatif d’un bien immobilier. Et c’est pour cette raison qu’il est important de vous protéger.

Opter pour la caution

La caution est sans aucun doute la solution la plus répandue pour protéger un investisseur immobilier. Il s’agit de demander au locataire une caution. Cette personne proche du locataire se porte garant du versement des loyers. Ainsi, en cas d’impayés, c’est ce dernier qui devra payer le loyer à la place du locataire. IL est préférable d’opter pour la caution solidaire, c’est-à-dire que le garant s’engage au paiement des loyers. Il n’aura donc pas le choix et devra vous payer le loyer à la place du locataire. C’est une très bonne façon de faire face au risque du loyer impayé.

Souscrire à l’assurance loyers impayés

Il existe une alternative à la caution pour protéger un investisseur immobilier du loyer impayé. Il s’agit alors de l’assurance loyers impayés. Vous pouvez y souscrire chez la plupart des assureurs. Et cette assurance est particulièrement complète. Elle peut en effet couvrir le propriétaire en cas de dégradation du logement par le locataire, en cas de départ ou de décès du locataire, et en cas de loyers impayés. Il existe bien évidemment plusieurs conditions relatives à l’application de cette assurance. Et l’indemnisation passe par certains critères liés aux plafonds déterminés préalablement lors de la souscription du contrat. Mais c’est une assurance utile qui protège très bien les propriétaires.Si vous décidez d’investir dans l’immobilier pour mettre le bien immobilier en location, il est préférable de vous prémunir au maximum contre les mauvaises surprises, et notamment contre les loyers impayés. La caution est une solution efficace et optimale, de même que l’assurance loyers impayés. N’oubliez pas de vous prémunir et ainsi d’éviter les désagréments liés au non-paiement du loyer.

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous