Ouvrir un kebab: est-ce rentable?

Vous avez un projet d'entreprise, vous souhaitez ouvrir votre restaurant kebab mais vous vous posez des questions ? Est-ce rentable ? Comment et par où dois-je commencer ? Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu'il faut faire pour pouvoir ouvrir votre kebab, les avantages mais aussi les inconvénients. En fait tout ce qu'il vous faudra pour bien démarrer et dans de bonnes conditions.

Les avantages d'ouvrir un kebab

Outre le rêve pour certains, il faut savoir que les restaurants proposant des kebabs ou aussi appelés sandwichs Grecs, sont extrêmement répandus en France. On en dénombre pas moins de 11 000 sur le territoire. Ce type de restauration est très demandée et peut s'avérer très rentable, certes pas sans certaines conditions. Contrairement aux apparences, le kebab peut être remis au goût du jour, soyez un peu créatif et trouvez votre idée marketing, celle qui va vous distinguer des autres. Comme par exemple, des produits frais, un pain, une galette spéciale, tout ce qui pourra vous différencier sur quelques détails vous permettra de faire votre place et donc de pouvoir rivaliser avec la concurrence et rentabiliser votre projet. De plus, notez que le kebab sans nul doute possible a un avantage redoutable sur la concurrence. À savoir son prix. Et oui, le kebab, reste l'un des sandwichs chauds le moins cher du marché actuel. Il est pratique puisque l'on peut le manger en se déplaçant, à la va vite, ou bien, si on a plus de temps, tranquillement en famille, entre amis. Il est à la portée de tous les budgets et ceux malgré que l'euro ait fait flamber tous les prix. Il est important de noter également que le coût de la matière première, nécessaire à la confection d'un kebab, se situe aux alentours des 0,85 centimes. Ce qui fait que les coefficients sont de l'ordre de 5, hors charges fixes. Pour un restaurant classique, le patron est content lorsque les coefficients atteignent 3 et cela est tout de même assez rare. Le prix de revient n'étant pas le même. En somme bien géré et avec l'idée marketing choc, le restaurant de type kebab peut vite devenir rentable. Dans le cas où vous ouvrez votre kebab avec une franchise, vous aurez des avantages supplémentaires comme, une formation au démarrage pour la gestion, l'approvisionnement, avec enseignement d'une méthode qui a fait ses preuves, etc. Vous aurez de plus des clients nettement plus confiants concernant les problèmes d'hygiène, une aide pour trouver un local et une banque pour le financement, mais aussi des utilisations de support marketing mis au point par la franchise. Ce qui peut s’avérer être un plus dans le cadre d'une première entreprise, vous serez bénéficiaire de la notoriété de la marque.

Les inconvénients d'ouvrir un kebab

Dans cette catégorie vous verrez par vous-même que les inconvénients ne sont pas si nombreux. Cependant il faut savoir qu'il en existe et que mal accompagné ou préparé, votre place projet pourrait en subir les conséquences. Je vous explique, en règle générale, les kebabs sont très mal réputés en therme d'hygiène, à vous de convaincre vos clients de votre propreté, donc que vous êtes irréprochable sur ce point-là. Pour les financements, vous serez seul, alors à vous de persuader vos investisseurs que votre projet tient la route et que vous pouvez très vite rentabiliser cet investissement. Il en va de même pour l'emplacement, vous serez seul aussi à ce niveau-là, pour que votre kebab soit rentable et qu'il puisse tourner correctement, il vous faudra vraiment trouver le bon emplacement. Dans le cas où vous ouvrez votre restaurant avec une franchise, vous n'aurez pas des contraintes quant à la composition des kebabs qui seront fixés par la franchise. Vous ne pourrez pas non plus gérer votre kebab comme bon vous semble, c'est-à-dire que les prix, les matières premières, la décoration, la publicité et autres sont dictés par la franchise et donc vous ne pourrez pas prendre les décisions que vous souhaitez sans l'accord préalable de celle-ci.

Ce qu'il faut savoir pour ouvrir un kebab

C'est à compter de cette partie que les choses sérieuses commencent, et oui nous allons rentrer dans le vif du sujet, ce qui va vous permettre de vous lancer de suite, ou d'attendre un peu le temps de vous préparer. Tout d'abord, il faut savoir que pour la création d'une entreprise, n'importe laquelle, il faut que votre projet soit un minimum construit. C'est-à-dire, que vous vous êtes posé les bonnes questions, non pas regarder uniquement le positif, mais également le négatif aussi puisqu'un rien peut faire basculer votre projet pour finir par en faire un souvenir lointain.En premier lieu, il y a l'idée de l'entreprise, idée qu'il va falloir développer. Voir les pours et les contres, les points positifs et les points négatifs. Rechercher ses concurrents directs et ceux qui pourraient le devenir. Et oui débuter une activité de restauration même en restauration rapide constitue comme pour la plupart des entreprises, un véritable parcours du combattant et malheureusement ça ne s'improvise pas. Ce sont des métiers qui sont très réglementés, il est important et je dirais même dans ce cas opportun de respecter les nombreuses règles de sécurité, d'hygiène et autres, ainsi que les exigences qu’elles soient d'ordre comptable, juridique ou bien même financière, que l'accomplissement de certaines formalités.En outre pour pouvoir ouvrir un restaurant fixe, c'est-à-dire dans un local, il vous faut obtenir le Permis d'Exploitation, c'est une formation d'une durée de 20 heures minimum, répartie sur trois jours. Sa durée peut être réduite à 6 heures, si vous justifiez d'une expérience professionnelle au moins de 10 ans en qualité d'exploitant. Le Permis d'Exploitation vous est remis à l'issue de la formation qui est organisée par la Chambre de Commerce et d'Industrie ou par l'un des organismes de formation agréés par arrêté du Ministre de l'Intérieur. C'est à la fin de ce stage que les participants se voient remettre une attestation valant permis d'exploiter valable durant 10 ans, et qu’ils devront joindre à leur déclaration en mairie. Le coût de la formation varie entre 500 et 700 €, en sachant que celle-ci est remboursable dans le cas où vous êtes salarié d’hôtellerie restauration par le FAFIH, si vous êtes demandeur d'emploi dans ce cas rapprochez-vous de votre conseiller Pôle Emploi, et dans le cas d'un dirigeant non salarié, par l'AGEFICE, à partir du moment où vous avez en votre possession la facture acquittée de l'organisme de formation ainsi que la feuille d'émargement qui atteste de votre présence à la formation. Attention vous pouvez demander le remboursement dans un délai maximum de 3 mois à l'issue de la formation. Le Permis d'Exploitation est valable 10 ans, à l'issue, il vous faudra une remise à niveau, c'est une formation d'une journée, où vous êtes amené à revalider votre PE pour 10 ans supplémentaire.Sachez que pour ouvrir il vous faudra compter dans votre effectif une personne ayant suivi une formation spécifique en matière d'hygiène alimentaire, c'est une obligation depuis le 1er Octobre 2012. C'est une formation de 14 heures minimum qui doit être dispensée par un organisme agréé.Suite à cela il vous faudra réaliser un business-plan c'est sans nul doute le document qui va vous permettre de mettre de l'ordre dans vos idées et qui en plus va vous permettre de défendre votre future entreprise face à d'éventuels investisseurs. C'est dans ce document que vous allez décrire, votre expérience, votre projet, vous allez mettre en avant les points forts de votre concept, avec des chiffres d'affaires que vous serez à même de réaliser, vous y déterminerez le choix de votre emplacement, votre stratégie, vous y joindrez les moyen commerciaux, l'étude de marché ainsi que le dossier financier et tout ce qui pourra jouer en votre faveur pour obtenir les financements et les aides dont vous aurez besoin. Ce n’est pas un exercice facile, puisqu'il faut mettre sur papier tout ce qui nous passe par la tête pour ce projet, mais sans s'écarter du but principal qui est de faire valoir le potentiel de votre projet et obtenir les financements nécessaires. Réfléchissez également au statut de l'entreprise et donc aux démarches et formalités qui en découlent. Parfois, il est préférable de commencer petit et de grandir, parfois il n'est pas forcément bien de commencer petit, tout va se décider suivant les chiffres que vous allez enregistrer. C'est en fonction du chiffre d'affaires que vous comptez faire que vous allez choisir le statut de l'entreprise. Mais ne vous affolez pas, pas de panique, des professionnels sont là pour vous aider dans vos démarches et parfois même vous soulager de toutes cette pression administrative.

Le point porteur

En conclusion ouvrir une entreprise est un grand projet, c'est un accomplissement de soi, alors réfléchissez bien aux pours, aux contres, à tous les démarches et formalités administratives qu'il vous faut entreprendre avant de pouvoir ouvrir. Cependant l'administratif de votre entreprise ne s'arrêtera pas dès que vous allez ouvrir, non, c'est même parfois plus lourd alors n'hésitez pas à prendre des renseignements auprès de professionnels compétents qui sauront vous aider ou vous orienter. Réalisez votre business-plan, c'est le miroir de votre entreprise en format papier. Et si vous vous sentez prêt à vous lancer et que tout est en route alors lancez-vous et faites-vous plaisir. Mais surtout régalez-nous.

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous