Les 10 crypto-monnaies les plus rentables

La crypto devise, crypto-monnaie ou monnaie cryptographique est une forme de monnaie électronique courant sur internet en usant de tout appareil électronique en tant que central de paiement. Il s’agit ici d’utiliser la cryptographie pour valider des transactions et émettre une monnaie dans un réseau informatique décentralisé ou sur un système de paiement en pair à pair. Cette solution a surtout été avancée afin de remédier aux contrefaçons électroniques.
C’est en 2009 que la crypto-monnaie Bitcoin a vu le jour. Après cela, d’autres formules ont émergé comme le Litecoin, le Peercoin, le Namecoin, etc. Le but de la création du Bitcoin était d’effectuer des transactions qui conservent leur authenticité et leur confidentialité. En règle générale, le statut juridique des crypto-monnaies varie en fonction du pays où il s’implante. Dans certains pays, cette pratique est déjà légale, mais dans d’autres, cela est en cours. Le taux du Bitcoin n’est pas un cours légal étant une monnaie non régie par un gouvernement ni une banque centrale.Avant de lister les crypto-monnaies les plus rentables, nous proposons d’abord quelques critères pouvant influencer le classement de la meilleure monnaie virtuelle :
  • La capitalisation: cela concerne le nombre de coins disponibles à multiplier par le prix. Dans ce cas, pour l’année 2017, nous trouvons en pole position Bitcoin avec ses 36,5 milliards $, suivi de Ethereum avec 28,4 milliards $ et de Ripple avec 9,3 milliards $.
  • La liquidité : il s’agit ici d’évaluer, en l’espace de 24h, la quantité des échanges qui se sont engagés dans les places de marché.
  • L’activité des développeurs: parce qu’il faut noter que le code source de la crypto-monnaie est amélioré périodiquement. Donc s’il n’existe pas d’activité de développeurs, la monnaie est considérée comme nulle. Le but de l’amélioration consiste à une mise à jour régulière pour améliorer et corriger les bugs.
  • La communauté d’une crypto-monnaie: concernant la quantité d’informations qui circulent dans les forums, réseaux sociaux et autres pour faire monter la popularité de la monnaie.
  • La popularité : qui se présente à travers l’intérêt porté au niveau des moteurs de recherche par l’utilisateur lambda.
Il faut souligner que le résultat peut changer selon les critères utilisés et l’interprétation des résultats se fera dans ce même axe. Dans cet article, nous nous basons sur un classement de popularité, car si nous nous basons sur des critères précis, le résultat peut changer à chaque fois et le bilan peut ne pas être exhaustif.

Bitcoin

Bitcoin a été depuis 2009, la crypto-monnaie la plus rentable. Sa capitalisation dépasse un record de 28,7 milliards. Il est enregistré en bourse à 19,4 milliards $. Ce système consiste en un transfert d’argent entre personnes via plateformes sécurisés. A ce jour, le cours du bitcoin est de  4861 euros.

Ethereum

Ethereum se démarque par sa rapidité et est devenu une version améliorée de Bitcoin avec une capitalisation de 8,4 milliards. Il s’agit d’un protocole d’échange décentralisé utilisant comme moyen de paiement l’Ether. Grâce à une chaîne de blocs, Ethereum permet d’effectuer un contrat intelligent.

Ripple

Ripple a fait sa renommée depuis 2012 avec une capitalisation avoisinant les 6,4 milliards. Ses offres sont : le marché de change, mise en place d’un réseau pour envoyer des fonds et un système des règlements.

Litcoin

Litecoin, qui est basé sur Bitcoin, est apparu en 2011 avec une capitalisation de 1,6 milliard. Ici le code du Bitcoin a été modifié pour celui de Litecoin.

Nem

Nem qui a été lancé en 2015 enregistre jusqu’à présent 1 milliard. Le sigle NEM signifie New Economic Movement ayant comme monnaie le Xem et il réécrit le code zéro.

Dash

Dash (Digital Cash), de son ancien nom Darkcoin, a été créé en 2014 et enregistre déjà 693 millions. Elle prône l’anonymat tout en s’affranchissant les limitations du Bitcoin.

Ethereum Classic

Ethereum classic enregistre une capitalisation de 591 millions. A différencier de Ethereum, celui-ci est « unstoppable »

Monero

Monero qui a vu le jour en 2015 enregistre une capitalisation de 415 millions. Il est entièrement anonyme. Son fonctionnement cryptographique est différent que les autres qui copient uniquement Bitcoin et il propose des signatures en cercle. Dans Monero, l’utilisateur ne connaît pas l’historique ni le contenu des transactions.

Stratis

Stratis qu’on peut trouver sur livecoin ou cryptopia compte 554 millions

Bytecoin

Bytecoin présente actuellement une capitalisation de 476 millionsLes avantages sont nombreux :
  • Ce sont des monnaies indépendantes des banques centrales.
  • Ils sont des alternatives intéressantes en ce qui concerne les paiements traditionnels compte tenu de l’avancée en terme technologique actuelle. Le commerce en ligne est plus facile et accessible que ce soit dans les pays développés ou dans les pays en voie de développement.
  • Les transactions sont transparentes et disponibles au public, mais les propriétaires et les destinataires de ces transactions sont des adresses.
  • La contrefaçon ou l’usurpation dans la crypto-monnaie est impossible. Cela se repère à travers la résistante du protocole de chiffrement lorsqu’il y a des piratages de toute part, incluant les attaques par déni de service distribué.
  • Comparé aux sociétés de transfert de fonds ou aux banques classiques, on enregistre également des frais de transfert qui sont nuls et inférieurs.
  • Le transfert est accéléré grâce à la fluidité de l’outil des transactions comparé à un virement bancaire classique qui peut aller jusqu’à quelques jours.
  • Prochainement, il y a une possibilité de standardisation de cette pratique à l'échelle mondiale, quel que soit le pays.
  • Les transferts n’imposent pas de minima ni de plafond.
  • Absence d'intermédiaire (banque, dépositaire) : le crédit est porté directement sur l'adresse de réception.
  • Les transactions sont irréversibles : aucune annulation n’est enregistrée auprès du réceptionnaire de la monnaie.
  • Le transfert de monnaie se fait au niveau des sociétés comme des particuliers.
  • Le système de stockage en matière de crypto-monnaie s’effectue sur un serveur, mais il est également possible de le télécharger et de le stocker dans une clé.
  • Ce type de monnaie ne peut pas décroître dans le temps
Néanmoins, il existe également quelques inconvénients à prendre en compte :
  • Les crypto-monnaies ne sont pas utilisées par tout le monde, cela concerne encore quelques groupes spéciaux de personnes ou de sociétés (environ 150 millions USD / jour en mars 2016 pour Bitcoin).
  • En termes de croissance, son réseau n’est pas encore vraiment développé.
  • À cause de l’émergence de plusieurs types de crypto-monnaies en même temps, il devient difficile d’adopter la formule qui convient tellement le choix est grand.
  • La fluctuation des crypto-monnaies est grande.
  • À cause de la quantité de Bitcoins qui s’avère être limitée à terme, on enregistre un risque important de déflation ou d’inflation selon le cas : création insuffisante de monnaie ou création trop importante.
  • L’irréversibilité des transactions peut aussi être considérée comme un, car il revient uniquement au destinataire de choisir de renvoyer la crypto-monnaie.
  • Même si la sécurisation des transactions est au centre des préoccupations des instigateurs de ce projet, le risque de piratage n’est pas écarté que ce soit au niveau du mot de passe ou bien de la double authentification.
  • Dans certains pays comme la Russie, par exemple, certaines crypto-monnaies sont interdites d’usage.
  • Quand on perd une crypto-monnaie, la perte est définitive comme, par exemple, lorsqu’on l’enregistre dans un disque dur ou une clé.
  • Il existe également un lobby bancaire qui s’oppose entièrement à cette pratique et qui s’attache à garder le système traditionnel des transactions
La crypto-monnaie, est un système d’échange de valeurs comptables à travers la blockchain. Son avantage, c’est que contrairement à une banque classique, toute transaction est faisable 24h/24 sur un réseau totalement fiable. Concernant le problème démontrant que ces types de monnaies échappent aux régulations classiques entraînant des transactions illégales, il y a déjà eu la fermeture d’un marché noir du Darknet en 2013, le silkroad, qui a amélioré la situation des crypto-monnaies qui peuvent circuler dans des transactions marchandes légales. Pour conclure, nous allons nous projeter sur l’avenir de la crypto-monnaie. Dans un futur proche, nous pouvons voir une nouvelle version du Bitcoin : le Bitcoin Gold qui sera une entité à part. Étant du même instigateur, le détenteur de Bitcoin possédera le même montant en Bitcoin Gold. En Afrique, c’est déjà le début d’un engouement pour cette pratique qui fait tourner la tête du monde entier. Selon le marché mondial de la technologie du blockchain et des crypto-monnaie, à la période 2006 – 2022 sera enregistrée une croissance de 35,2%. Même si cela concerne essentiellement, l’Amérique, l’Europe et les pays occidentaux, l’Afrique en fera partie dans les années à venir. Cela s’explique par la quantité exubérante de de flux d’argents qui circulent en Afrique, mais également l’attractivité de cette nouvelle solution transactionnelle. L'Afrique du Sud a déjà annoncé vers la fin de l’année 2016 son initiative de vouloir rejoindre une entreprise qui se spécialise dans la technologie blockchain qui est le consortium de R3CEV.

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous