Comment vendre ses bitcoins en euros

Même si le bitcoin est une monnaie dématérialisée plutôt en vogue, il n’en reste que dans la vie de tous les jours, cette crypto-monnaie n’est pas de la première utilité. Il y a en effet peu d’endroits qui acceptent ce moyen de paiement. Il est donc utile de savoir convertir ses bitcoins en euros afin de pouvoir en profiter. Pour cela, il existe plusieurs techniques.

Convertir ses bitcoins

Pour vendre des bitcoins, il existe plusieurs techniques : vente sur les plateformes d'échanges, vente entre particuliers ou vente dans un magasin physique. Nous verrons plus loin les spécificités de chaque technique, avantages et inconvénients. D’une façon générale, si vous voulez convertir des bitcoins en euros, vous devez les déposer sur un marché électronique afin de les vendre à quelqu’un. Le marché électronique va donc convertir votre crypto-monnaie en euros puis les transférer sur votre compte bancaire ou sur un portefeuille électronique.  A vous maintenant de choisir le meilleur taux de change, car il faut savoir que tous les processus de change ne sont pas identiques et que des frais sont prélevés. Il peut s’agir d’un pourcentage prélevé en frais ou bien d’un prix fixe. A vérifier donc avant de lancer le processus de conversion. Choisissez également un service qui a fait ses preuves. Déjà, vérifiez que le site commence bien par https et non http, peu sécurisé. Ensuite, vérifiez qu’il s’agit d’un site utilisant une identification à deux facteurs de façon à sécuriser la conversion de façon maximale. Essayez de trouver un service rapide, certains sites convertissent en deux jours tandis que d’autres mettent une semaine pour livrer les fonds. 

Vendre ses bitcoins, comment ça marche ?

Les plateformes permettant de changer des bitcoins contre de la monnaies fiduciaires (Euros, dollars, etc.) permettent également de réaliser la transaction inverse : vendre des bitcoins contre des monnaies fiduciaires. Cette transaction se concrétise par un virement sur le compte bancaire. Sur ces plateformes d'échanges comme Coinbase, Paymium, Kraken, ou Coinhouse, les transactions ne perdent pas de temps. La vente s’effectue avec quelques clics. C'est plutôt la vérification de votre identité bancaire qui sera un peu plus longue. Pour commencer, il faut créer un compte où vous renseignerez votre nom, date de naissance, adresse, email, téléphone, etc. On vous demandera aussi de donner un compte bancaire ou un service de paiement électronique comme PayPal. Pensez aux options de sécurité, avec une identification à deux têtes, c’est à dire un mot de passe plus un code à valider sur votre téléphone. Cela ne vous empêche pas non plus de valider l’option multi-signatures qui vous demandera plusieurs confirmations indépendantes. Ensuite, vous pouvez déposer vos bitcoins sur les marchés de change. Souvent, il suffit de cliquer sur un bouton qui propose de déposer des bitcoins. Si la clé de cryptage du bitcoin est affichée, vous allez devoir la renseigner. Si votre crypto-monnaie provient d’un portefeuille crypté, vous devrez télécharger ce fichier sur le site. D'une façon générale, tout est très bien expliqué sur les sites, ceci pour rassurer et encourager les débutants. 

L’échange

Comme nous l’avons dit plus haut, il s’agit de trouver un taux intéressant. Essayez de choisir le moment où l’euro est en hausse. Vérifiez régulièrement le taux de change en ligne ou téléchargez une application indiquant en temps réel le taux de change bitcoin - euro pour savoir si la voie est libre. De nombreuses applications sont proposées sur smartphones. Certains marchés vous permettent de vendre vos bitcoins à une autre personne. D'autres vous autorisent seulement à les vendre sur un marché qui les revendra aux acheteurs intéressés. A vous de choisir la formule qui vous conviendra le mieux. Dès lors, vos bitcoins seront convertis en euros et transférés sur le compte en banque ou carte que vous avez renseigné. 

Techniquement, comment ça fonctionne ?

Certains marchés vous permettent de placer vos bitcoins sur une carte de retrait en les convertissant automatiquement en euros. A vous de vous procurer une carte qui s’avère être une série de chiffres cryptés que vous pouvez néanmoins utiliser pour des achats en ligne ou alors comme une carte de retrait classique. Ces deux propositions de cartes ne sont pas gratuites. Pour les cartes électroniques, comptez entre 5 € et 15 €, et pour les cartes matérialisées, entre 15 € et 20 €. Vous pouvez également transférer vos bitcoins dans un portemonnaie électronique. Certains sites de conversion permettent de changer des bitcoins en euros en les transférant par exemple vers PayPal ou Apple Pay. Ensuite, vous pouvez les vendre ou les transférer vers le service de votre choix en passant par les menus du marché. Il faut savoir cependant que la conversion vers un portemonnaie électronique implique des frais plus élevés mais également des limites plus basses que si vous passiez par votre compte bancaire.  Mais cette option est intéressante lorsque l’on privilégie les achats en ligne et que l’on ne souhaite pas associer le portefeuille électronique avec le compte bancaire. Pour convertir vos bitcoins en euros, il existe plusieurs sites sérieux sur lesquels vous pouvez compter : Bitstamp, Wirex et Coinbase. Ils sont tous à peu identiques, seuls les frais et l’ergonomie peuvent varier. Ce qui est important, une fois encore, c'est la sécurité et la fiabilité de ses sites. Prenez le temps de vous renseigner à leur sujet. 

Peut-on changer ses bitcoins sur un comptoir physique ?

Ce genre de transactions peut effectivement se dérouler physiquement si l’on ne souhaite pas le faire en ligne. Certains établissements comme Coinhouse proposent en effet de recevoir la clientèle chez eux afin de favoriser le contact humain et sans doute aussi pour rassurer les néophytes. Vous serez reçu par un expert en crypto-monnaies qui vous accompagnera dans vos démarches. Après avoir enregistré vos données et créé votre compte, votre transaction ne prendra que quelques minutes. Pour infos, voici le cours de change, en moyenne : Pour l'achat : 4.9% + 9.90 €. Et pour la vente : 3.9% + 9.90 €. Ce comptoir rachète facilement les bitcoins. Pour cela, on vous demandera vos papiers d’identité et votre portefeuille de cryptomonnaies. A savoir que la commission appliquée sera la même que pour les achats en CB. Cette sorte de matérialisation physique dans l'univers des monnaies dématérialisées montre bien qu'il y a un véritable intérêt en faveur des crypto-devises. Les mentalités ont changé, c'est un fait avéré. 

A qui revendre mes bitcoins ?

La question importante est de savoir à qui vous allez revendre vos bitcoins, c’est-à-dire en ligne ou à quelqu’un. Nous allons voir que chaque option a ses avantages et ses inconvénients. La vente de bitcoin en ligne est la plus courante pour vendre des bitcoins et les transformer en euros. Les sites Web connus sont par exemple Coinbase, LocalBitcoins, BitBargain et Bittylicious. Une fois que vous vous êtes inscrit, vous pouvez publier une offre, signaler que vous souhaitez vendre, et le site vous avertira quand un acheteur souhaite échanger avec vous. L’autre option pour revendre des bitcoins est de s’inscrire sur une plate-forme d’échange en ligne. Ces plates-formes spécialisées dans les crypto-monnaie tiennent lieu d’agent de change. Dès que quelqu’un met une commande d’achat correspondante, votre devise est aussitôt créditée sur votre compte en euros. Pour changer vos bitcoins en euros, après Coinbase, LocalBitcoins, BitBargain et Bittylicious, il existe également Gemini. Une autre option sécurisée permettant aux utilisateurs de vendre leurs Bitcoin en euros. Gemini permet, comme Coinbase, de changer de l’argent comptant contre des Bitcoins. Simple et rapide. Comme Coinbase, il faudra quelques jours ouvrables à Gemini pour vous envoyer les fonds, à la suite de quoi pour pourrez vendre vos bitcoins.  

Mise à jour de la loi sur la revente des bitcoins

Dernière en date : Le Conseil d’État a décidé le 26 avril 2018 que les produits tirés par des particuliers de la cession de « bitcoins » relèvent désormais de la catégorie des plus-values de biens meublés. Les gains issus du « minage » restent cependant imposables au régime des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC), ceux issus d’une activité commerciale sont imposables au régime des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Au niveau de la fiscalité, concernant la vente de bitcoins, il existe donc trois cas de figures : 1/ vous êtes un particulier qui gagne peu. 2/ Vous êtes un particulier qui gagne beaucoup. 3/ Vous êtes un professionnel. Dans le cas numéro 1, vous devrez juste déclarer vos revenus dans la case BNC en notant le bénéfice net et non le chiffre d’affaires. Dans le cas numéro 2, vous avez l’obligation de créer une structure professionnelle pour rejoindre le cas numéro 3.  Ne pas le faire serait considéré comme du travail dissimulé. En réalité, tant que vous ne dépassez 666 euros de bénéfices par mois, vous ne risquez rien.  Donc, si vous avez beaucoup de bitcoins à revendre, renseignez-vous bien sur les nouvelles lois. 

Le point porteur

S'il est désormais très facile d'acheter des bitcoins, il est aussi relativement simple d'en vendre et ainsi récupérer de la monnaie fiduciaire. Pour vendre des bitcoins, il existe ainsi plusieurs possibilités : vente sur les plateformes d'échanges, vente entre particuliers, ou vente dans un magasin physique. Au vu du développement exponentiel de la crypto-monnaie, il faut maintenant se renseigner sur l’évolution parallèle des lois qui tentent d’encadrer ces nouveaux marchés. Il faut savoir que l’émission du nombre de bitcoins étant limitée et déterminée, leur acquisition en vue de leur revente procède d’une intention spéculative. Cela signifie que les produits tirés de cette activité sont imposables, quelle que soit la nature des biens ou valeurs contre lesquels les bitcoins sont échangés. Si les nouvelles mesures tentent de cerner au mieux la spéculation en matière de crypto-monnaie cela signifie que le crypto-marché à vraiment réussi à s’imposer et qu’il compte maintenant comme une alternative qui n’a rien de farfelue. Reste à savoir si la législation empêchera ou non le développement de ces marchés parallèles.

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous