CET ou assurance vie : comment choisir

Les Français sont souvent hésitants face au produit d’épargne. Faut-il plutôt opter pour une assurance vie ou pour un compte à terme ? Laissez-nous vous expliquer les différences, et surtout les raisons pour lesquelles vous devez faire tel ou tel choix.

Qu’est-ce que le compte à terme ?

Le compte à terme, appelé le plus souvent le CET, est une solution particulièrement intéressante pour placer vos liquidités. Le taux de rémunération est connu à l’avance, à condition de bloquer votre argent durant une période qui vous sera indiquée au moment de la souscription. Cette période varie général de un mois à cinq ans. Sachez que si vous retirez vos fonds avant la date prévue, alors le taux de rémunération sera minoré, ce qui du coup n’est pas intéressant puisque vous aurez bloqué votre argent sans réelle raison.

Le compte à terme est  un compte sur lequel vous effectuez donc un versement unique lors de l’ouverture, contre une rémunération. L’épargne est donc par la suite bloquée. Plus cette période est longue, plus la rémunération est intéressante, ce qui semble finalement assez logique. Mais pour information, il existe également le Compte à terme progressif, c’est-à-dire que le taux augmente par palier. Ces paliers peuvent être trimestriels, semestriels ou encore annuels.

Il est possible d’ouvrir un compte à terme dans presque toutes les banques. Sachez que les comptes à termes ont la même fiscalité que les livrets non réglementés. Les intérêts sont en effet soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Qu’est-ce que l’assurance vie ?

Un contrat d’assurance vie est distribué non pas par une banque mais par une compagnie d’assurance. Les contrats comportent des frais variables. Ces frais servent notamment à rémunérer l’assureur. On trouve plusieurs formes d’assurances vie, à savoir le contrat mono-support qui est un placement à taux garanti, et le contrat multi-support mais les fonds ne sont pas garantis en montant.

Il faut savoir que l’assurance vie ne fonctionne pas comme un produit d’assurance classique. C’est un contrat d’épargne qui génère des intérêts. Au moment du décès, il faut faire jouer la clause bénéficiaire, qui précise qui sera le ou les bénéficiaires.

Comment choisir ?

Les comptes à termes sont plutôt un placement d’argent direct, et les intérêts vous seront directement versés. L’assurance vie est un placement indirect et l’argent ira plutôt à un ayant droit en cas de décès.  Ces deux placements se révèlent particulièrement intéressant, mais le choix dépend bien souvent de l’âge du souscripteur.

Ainsi, une personne jeune, âgée de moins de 45 ans en moyenne, va plutôt opter pour un compte à termes. C’est un placement judicieux, qui permet de faire des projets d’épargne dans un but bien précis, comme celui de devenir propriétaire par exemple.

Les personnes âgées de plus de 50 ans en revanche se tournent principalement vers l’assurance vie. En effet, elles sont prudentes, et pensent à l’après, c’est-à-dire à ceux qui hériteront après leur décès.

Le choix est donc principalement lié à l’âge de l’épargnant. Et vous, quel choix avez-vous fait ?

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous