Acheter l’action Sanofi (mai 2018): analyse boursière

Vous hésitez à choisir une entreprise dans laquelle investir et acheter des actions ? Alors pourquoi ne pas choisir une entreprise responsable, sociale et qui réalise d'importants profits? SANOFI a démontré depuis longtemps qu’on pouvait gagner à aider les autres et à faire avancer la science. Vous souhaitez devenir actionnaire Sanofi? Pour cela, voici quelques informations pratiques ainsi que quelques conseils si vous souhaitez investir en bourse en ligne sur les titres Sanofi.

Présentation de SANOFI

SANOFI  est créé en 1973 sous le nom d’Omnium Financier Aquitaine pour l’Hygiène et la Santé. L’entreprise commence avec un petit groupe formé par 10 personnes mais prend rapidement son envol.  Aujourd’hui, elle emploie 113000 personnes dans une centaine de pays répartis dans les quatre coins de la planète. Parmi les médicaments qu’elle commercialise les vaccins et ceux pour soigner le diabète, les maladies rares,  la sclérose en plaques et  l'oncologie. Géante du secteur pharmaceutique, elle est même leader mondial des médicaments sans ordonnance. En 2016, elle choisit de conclure un accord avec le laboratoire allemand Boehringer-Ingelheim pour lui remettre sa division  sur la santé animale. En contrepartie elle obtient les médicaments phares  du laboratoire et le montant de de 4,7 milliards d'euros.  Elle a généré en la seule année 2016 un chiffre d’affaires s’élevant à 33 821 milliards d’euros.

La bonne santé de l’entreprise ne peut qu’inspirer confiance

Même si le chiffres d’affaires de l’année 2016 a sensiblement baissé par rapport à l’année 2015 (qui fut une année exceptionnelle) il reste indicateur de bonne santé.  Mais la démarche faite par l’entreprise pour restructurer son activité annonce de meilleurs résultats pour cette année grâce notamment à deux résolutions celle de limiter le panel de ses produits pour mieux se concentrer sur chacun et celle de continuer à investir dans de nouveaux sujets d’étude. Un autre indice que l’entreprise s’attend à une année brillante est le lancement prochain de nouveaux médicaments novateurs et effectifs. On cite l’exemple du Dupilumab contre l’eczéma. Et le retour de médicaments annoncés et stoppés  un certain temps comme le Praluent contre le cholestérol. Il y a même de nouvelles études qui aboutissent et augurent la venue de nouveaux médicaments forts comme le Dupixent (dupilumab) dans le traitement de la dermatite atopique modérée à sévère.

La santé sera toujours un secteur lucratif

On peut redouter des fluctuations dans beaucoup de domaines d’affaires mais le domaine de la santé est un secteur d’activité quasi-continue. La recherche ne cesse d’apporter de nouveaux médicaments ou d’améliorer ce qui déjà proposé à la vente. Dans ce sens, Sanofi propose bientôt sur le marché un médicament anti cholestérol et qui est plus tolérant que ses prédécesseurs les statines, ces derniers estimé en plus coûteux. Par ailleurs, il faut dire que le comportement du patient face au médicament a changé car si auparavant le médicament servait seulement à guérir. Maintenant il y a toute sorte de médicaments et de produits qui s’y apparentent et dont on est fervent : les compléments alimentaires, les vitamines, les soins esthétiques, les antidouleurs et plein d’autres encore qui ne nécessitent pas d’être malade ou d’avoir une ordonnance médicale. Sanofi est justement leader mondial dans cette catégorie de médicaments et de produits parapharmaceutiques, et c’est là justement qu’elle réalise une grande part de son chiffre d’affaire.

Entreprise responsable

Sanofi a décidé depuis cette année de souscrire à un protocole de responsabilité Sociale de l'entreprise, le RSE. Pour cela elle a créé un bureau indépendant qui veille à son adhésion à l'éthique et au travail en toute transparence. Quatre grands principes illustrent la responsabilité sociale de Sanofi : Ethique et transparence, accès des plus démunis aux soins, engagement auprès des communautés locales, santé de la planète. Les fonds prévus à ce programme sont plus élevés que la moyenne du secteur. En 2016, Sanofi a atteint le niveau “avancé” du Pacte mondial des Nations Unies pour son rapport RSE 2015.  Les informations qui y sont présentées fournissent un bilan actualisé de la mise en œuvre des 10 principes du Pacte mondial des Nations Unies. L’une des priorités de SANOFI dans le RSE est de développer le capital humain de l’entreprise en développant les compétences de ses employés pour qu’ils soient plus-à-même d’aider les nécessiteux.

Préserve l’environnement

Sanofi en tant qu’entreprise éthique ne l’est pas seulement envers les individus mais envers l’environnement aussi. Dans son protocole RSE, elle place ses priorités à être écologique aussi. Elle s’était fixé des finalités concrètes telles que minimiser la consommation d’énergie, limiter les émissions de CO2, une meilleure évaluation de la chaine de valeurs. En se restreignant à cette discipline écologique, elle ne réussit pas seulement à avoir un comportement responsable mais aussi à limiter le gaspillage des ressources et des moyens. Une des grandes complications de l’industrie pharmaceutique est le rejet d’eau pollué dans la nature mais c’est un des points sur lequel se démarque SANOFI en s’illustrant comme un exemple à suivre car elle veille à avoir des seuils tolérants de ses rejets et ainsi garder l’environnement sain. Une dernière action à citer est la collecte qu’elle fait des médicaments non utilisés.

Plan d’activité basé sur des études démographiques pointues

SANOFI laisse très peu de place à l’improvisation dans sa planification et sa stratégie d’actions. En fait, elle base ses avancements sur des études démographiques commandés spécialement ou achetés auprès de centres de recherche pour avoir des statistiques rigoureuses sur  comment évolue la natalité d’une société, son espérance de vie, la virulence des épidémies sur ses membres et son état de santé en général. Par exemple, une étude menée en Afrique subsaharienne sur le rapport avec le diabète a permis d’éclairer l’ignorance de certains face à cette maladie, le manque d’initiatives de dépistage et la moyenne dépensée pour la soigner. Cette étude a permis d’affiner l’élaboration de la stratégie de l’entreprise dans  cette localité. En plus, SANOFI entreprend un rôle encore plus important que commercialiser les médicaments, elle éduque et informe ces populations à mieux se soigner et à mieux gérer leur capital santé.

La recherche à la source des meilleurs résultats

Parce que l’industrie pharmaceutique recèle plus de responsabilité que celle d’autre secteurs, SANOFI a choisi de capitaliser dans la recherche pour que ses produits soient des produits garantis et sûrs. De 2014 à 2017, SANOFI a, en effet, fait plus de 400 publications scientifiques dont les sujets diffèrent : maladies, épidémies, molécules, médicaments et autres. Et même si au sein de son travail, la recherche est une entité importante et essentielle, SANOFI s’associe avec d’autres centres pour être encore plus efficace. Une autre initiative SANOFI pour encourager les chercheurs est le prix qu’elle discerne avec l’Institut Pasteur qui encourage des domaines de recherche souvent peu explorés comme les épidémies tropicales. Souvent les lauréats de ce prix aboutissent à des solutions qui sauvent des populations entières et éradiquent des fléaux. Ceux de l’année 2016 font leurs recherches dans la pharmaco-résistance, l’immunologie et les maladies tropicales négligées.

Gagner à aider les autres

SANOFI opère très souvent au continent africain et se déploie surtout auprès des populations défavorisés et c’est là qu’apparait sa dimension humanitaire car mise à part sa prestation pour soigner les maladies, SANOFI s’improvise éducateur. Elle instaure des unités éducatives dans les hôpitaux et les hospices locaux et mène des missions informatives pour apprendre aux plus démunis les notions d’hygiène, de contraception, etc. Sanofi choisit aussi de focaliser sur le capital humain. Ceci transparait dans quatre différentes actions : renforcer le rôle des associations qui œuvrent auprès des populations défavorisées, choisit des collaborateurs qualifiés, se munit de leaders aptes à mener leurs équipes vers la réussite, soutient ses employés pour être les plus efficaces possible pour les patients. Elle aide bénévolement les communautés locales pour instaurer une certaine dynamique économiques car la finalité n’est pas de les rendre dépendants mais autonomes financièrement et capables de se prendre en charge et d’améliorer leur niveau de vie.

Stratégie pointue

SANOFI a entrepris de gros changements, parmi ces changements, la volonté de simplifier l’organisation interne du groupe : le compartimentage par pays est remplacé par un compartimentage par produits. Cinq entités principales en sortent : Sanofi Genzyme ; Diabète et Cardiovasculaire ; Médecine Générale et Marchés Émergents ; Sanofi Pasteur et Santé Grand Public, ce qui va permettre beaucoup plus d’efficacité. Mais ces cinq entités devraient tout de même partager les valeurs de SANOFI ainsi que sa vision et sa logique.  Une autre décision importante, qui émane d’une étude de marché rigoureuse, celle de focaliser sur les deux branches bio et esthétique. Puis Sanofi se tourne aussi vers le secteur de la santé numérique, en décembre prochain ouvrira son laboratoire 39BIS complètement dédié à l’e-santé. Il visera entre autres le diagnostic des affections cutanées ainsi que les maladies rares via des objets connectés. Toute une équipe de pharmaciens sera en ligne pour échanger interactivement avec le patient.

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous