À quel montant est-il judicieux de renégocier son crédit immobilier

Renégocier son crédit immobilier peut être très intéressant, notamment lorsque les taux baissent. Si vous avez signé un prêt immobilier à un taux fixe, il serait judicieux de renégocier ce dernier. Cependant, il est intéressant de savoir à quel montant est-il judicieux de renégocier votre crédit immobilier.

Les avantages de renégocier son crédit immobilier

Au cours de l’année 2017, les taux d’intérêt ont connu une baisse totalement historique. En effet, la renégociation est donc actuellement très attractive si vous aviez emprunter auparavant. Cependant, il n’est pas toujours avantageux de renégocier son prêt immobilier, contrairement à ce que l’on peut penser. En effet, si vous avez souscrit un prêt classique dont le taux est fixe, cela signifie que chaque échéance mensuelle comporte une partie de votre capital ainsi que les intérêts que vous remboursez au compte-goutte. La répartition entre ces deux éléments va cependant varier au fur et à mesure de l’avancement de votre prêt. Au départ, les intérêts vont représenter la plus grande part de votre échéance, mais après quelques années, la mensualité que vous allez rembourser mensuellement ne va comprendre uniquement que le capital que vous devez. Finalement, il faut comprendre que le fait de renégocier votre crédit immobilier sera uniquement intéressant si les intérêts que vous devez mensuellement sont toujours élevés. Pour cela, cela s’avère intéressant au cours du premier tiers de votre crédit immobilier. Vous pourrez notamment retrouver ces éléments dans l’échéancier que l’établissement bancaire vous fera parvenir lors de la signature de votre prêt immobilier.Voici tout de même les avantages dont vous pourrez bénéficier en renégociant votre crédit immobilier en cours de remboursement :
  • Mensualités moins importantes
  • Durée de remboursement moins importante

Rachat ou renégociation de crédit immobilier ?

Ayant atteint des niveaux exceptionnels, les taux immobiliers n’ont jamais été aussi bas depuis plus de 40 ans. Tout au long de l’année 2017, les taux n’ont pas dépassé les 2 %, alors qu’ils étaient largement supérieurs à 5 % il y a environ 10 ans. On peut tout de même se demander et comme de nombreuses personnes, s’il est notamment plus avantageux de racheter ou renégocier son crédit immobilier ?Il est toujours agaçant de constater que le crédit immobilier que vous avez souscrit arbore un taux plus conséquent que ceux proposés à l’heure actuelle. En effet, si vous avez octroyé votre prêt entre 2003 et 2015, il est tout dans votre intérêt de revoir les conditions de votre prêt immobilier pour que vous puissiez réaliser des économies. Il faut savoir qu’au cours de l’année 2015, il y avait déjà 46 % des prêts immobiliers qui furent renégociés ou rachetés, selon des données de la Banque de France. 2016 et 2017 furent également de belles années pour renégocier leur prêt immobilier. Le fait de renégocier votre crédit immobilier va vous permettre de diminuer votre taux et vous pourrez donc réduire le montant de vos mensualités pour tout le reste de votre crédit. Cela vous permettra notamment de pouvoir obtenir un plus fort pouvoir d’achat. Si vous désirez, vous pouvez également réduire la durée du remboursement tout en conservant le montant actuel de vos mensualités. Vous n’aurez pas plus de pouvoir d’achat certes, mais vous allez payer moins d’intérêts et vous rembourserez votre crédit immobilier plus rapidement.Concernant le crédit immobilier, il est plus intéressant d’avoir recours à une renégociation plutôt qu’un rachat. En effet, le rachat va notamment permettre de regrouper votre crédit immobilier avec d’autres prêts en cours pour n’obtenir qu’une seule et unique mensualité. Cependant, cela ne vous fera pas forcément baisser le taux, donc ce n’est pas du tout une solution intéressante.L’avantage réside notamment dans le fait que vous avez l’opportunité de payer moins cher ou réduire la durée de votre remboursement tout en restant dans la même banque. Vous n’avez donc pas besoin d’ouvrir un nouveau compte bancaire dans une autre banque concurrente, et vous n’êtes pas soumis à toutes les démarches nécessaires pour transférer vos prélèvements et tout ce qu’il s’en suit. La renégociation de prêt immobilier va également engendrer uniquement un avenant à votre contrat en stipulant notamment la révision de votre taux d’emprunt, le montant de vos mensualités ainsi que la durée de votre remboursement. Étant donné que votre conseiller bancaire vous connaît parfaitement, il n’aura aucun besoin de prendre le temps d’analyser votre situation pour mesurer le risque éventuel de vous faire confiance et de vous accorder cette renégociation de prêt immobilier. En conservant votre contrat initial, c’est également l’avantage pour vous de pouvoir conserver votre garantie de prêt immobilier, c’est-à-dire soit votre hypothèque soit votre caution. Concernant votre assurance emprunteur, aucune modification ne sera nécessaire également. Bien évidemment, si vous n’êtes pas satisfait de votre assurance emprunteur, vous êtes totalement en droit de changer en cours d’emprunt.Sachez également qu’il est important de préciser qu’une renégociation de crédit immobilier est moins coûteuse qu’un rachat de crédit. En effet, il vous sera uniquement nécessaire de vous acquitter des frais de dossier, qui sont généralement compris entre 500 et 1000 euros. Ces derniers sont liés notamment à la rédaction de l’avenant. Cependant, sachez que certains conseillers bancaires sont ravis d’offrir à leur client les frais. L’avantage réside notamment dans le fait que vous n’aurez aucun frais de remboursement anticipé, ni de frais de nouvelle garantie. De sérieuses économies qui vous poussent donc à vous diriger plutôt vers la renégociation que le rachat.

Les étapes nécessaires pour renégocier votre crédit immobilier

Si vous désirez renégocier votre crédit immobilier, certaines étapes doivent être respectées. Découvrez rapidement quelle est la procédure que vous devrez suivre pour renégocier votre prêt immobilier dans les règles de l’art :
  • Dans un premier temps, il est nécessaire de contacter votre conseiller clientèle afin de découvrir s’il serait éventuellement d’accord pour une renégociation de crédit et éventuellement les conditions. C’est à ce moment-là que vous devez tout mettre en œuvre pour convaincre votre banquier pour la renégociation.
  • La deuxième étape va consister à aborder la négociation en elle-même. Sachez que si votre banquier est réticent, ce n’est pas grave. Si vous avez fait tout votre possible, vous pouvez très bien faire fonctionner la concurrence. Pour cela, montrez notamment à votre banquier tous les bénéfices dont vous pourrez lui faire profiter. N’hésitez pas également à menacer votre banquier d’aller voir la concurrence, cela lui fera tout simplement peur.
  • Si votre banquier accepte de renégocier votre crédit immobilier, il sera alors nécessaire de patienter quelques mois pour que cette dernière soit traitée et acceptée. En effet, vous devez compter entre deux et trois mois que votre dossier soit traité par votre banque. Suite à ce délai, vous recevrez par la suite un avenant à votre offre de prêt immobilier qui va comprendre notamment un tableau d’amortissement comprenant toutes les échéances à venir, le taux effectif global (TEG) ainsi que le coût total du crédit avec la renégociation de ce dernier.
  • Suite à la réception de cet avenant par courrier, vous disposerez alors de dix jours pour accepter l’offre faite par la banque ou la refuser.

Renégocier un crédit immobilier récent est avantageux

Vous vous dites peut-être que si vous avez souscrit votre crédit immobilier il y a peu de temps, cela n’est peut-être pas avantageux pour vous. Totalement faux ! En effet, le fait de renégocier votre prêt immobilier souscrit récemment va vous permettre de réaliser bien plus d’économies qu’un crédit immobilier souscrit il y a plusieurs années. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en souscrivant un crédit immobilier classique, vos premières mensualités durant les premières années comportent le plus d’intérêts possibles. Au fil des années, la répartition va s’inverser et l’amortissement du capital sera donc plus important durant la deuxième partie de votre remboursement. Finalement, vous allez peut-être rembourser 10 % de vos intérêts durant un an et uniquement 4 % du capital emprunté. Afin de réaliser le plus d’économies possibles, il est donc intéressant que la différence soit importante entre ces deux points.

Le point porteur

Pour conclure, il est plus intéressant de demander une renégociation de crédit immobilier dans la première partie de remboursement de votre prêt immobilier. En effet, c’est à ce moment-là que vous allez rembourser le plus grand taux d’intérêt et moins de capital. En profitant de taux d’intérêt plus bas, vos mensualités ou la durée de remboursement baissera automatiquement. De véritables économies à la clé avec une renégociation de crédit immobilier.

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous