6 points clés pour faire un placement immobilier rentable

L’immobilier est la forme d’investissement qui garantit davantage de sécurité comparé à d’autres types d’investissement plus classiques (banque, société, commerce, bourse…). En effet, l’hypothèse d’une faillite irréversible menace constamment ces formes de placement de fonds beaucoup plus risquées.Or, dans l’immobilier, à moins d’un désastre total (destruction du bien dû à plusieurs facteurs, saisie par la banque…), le propriétaire est à peu près certain que, quoi qu’il arrive, il disposera toujours de son bien et pourra même le revendre en cas de non-retour sur l’investissement espéré.En cela, ce champ d’investissement est un excellent moyen pour faire fructifier vos avoirs, surtout qu’en ce moment, le marché français de l’immobilier affiche des tendances plutôt au vert. Donc il y a très peu de risque que vous soyez déçus en vous y engageant. Simplement, il vous suffira d’agir efficacement afin d’optimiser vos perspectives de rentabilité. Et voici pour vous, quelques astuces qui vous permettront de réaliser la bonne affaire en la matière.

1. Renseignez-vous

C’est la première chose que vous devez normalement faire chaque fois que vous décidez d’engager du capital dans une affaire. Ceci dit, l’investissement constitue généralement un risque, et ne serait-ce que pour cela, on ne doit pas s’y lancer de façon purement et totalement hasardeuse. Avant d’investir dans un secteur d’activité, au-delà de vous constituer les fonds nécessaires pour cela, prenez la peine de bien vous renseigner. Il s’agit d’un principe vraiment capital, particulièrement en matière de placement immobilier.Ainsi donc, si vous souhaitez faire un bon investissement immobilier, l’idéal serait d’étudier minutieusement votre marché avant de placer de l’argent. A cet effet, il y a plusieurs moyens par lesquels vous pouvez vous renseigner. Faites des recherches sur internet, dans les livres et autres revus économiques, pour savoir comment le business immobilier marche en France (les avantages, les contraintes, les lois applicables, la structure du marché, fiscalité, les meilleurs endroits pour acheter, etc.).Au côté d’internet, vous avez les agences immobilières qui peuvent vous servir de conseils. Et plus encore, si vous avez des personnes dans votre entourage qui y ont déjà investi, rapprochez-vous d’eux pour recueillir des avis. Leurs propres expériences vous permettront de voir plus claire sur vos stratégies d’investissement.

2. Optez pour l’immobilier de location

Si votre intention est de rentabiliser votre argent sur le champ, alors investissez-le, pour l’immobilier de location. De la sorte, le bon placement sera celui qui va consister par exemple, à acquérir une résidence, un appartement ou tout autre bien immobilier, pour les exploiter à des fins de location. Ici, encore une fois, vous devez prendre le soin de déterminer le type de location qui vous sera plus profitable.En effet, il y a plusieurs formes de location, et parmi celles-ci, d’expérience, certaines sont moins rentables que d’autres. La location simple vous garantira sans doute la stabilité, mais tout aussi moins de bénéfice comparé par exemple à la colocation. Ce dernier cas vous permet très souvent d’obtenir le double de ce qu’une location simple vous rapportera sur le mois.Ceci dit, le même appartement que vous louez pour 600 euros/mois dans le cadre de la location simple (c’est-à-dire à un seul individu, ou à une famille généralement), vous reviendra au moins à 1000 euros le mois, s’il devait être partagé entre deux ou plusieurs colocataires.Toujours dans ce sens, la location saisonnière vous permettra aussi de tirer des revenus importants sur votre investissement. L’avantage de celle-ci, c’est qu’elle vous permet sur la même année, d’utiliser votre bien à la fois pour la location aux étudiants ou de séjour (tourisme, vacances…) et donc, de réaliser de très bonnes affaires.Aussi, ce ne serait pas vraiment une mauvaise chose de penser à investir votre argent dans la location de parkings, ou encore dans la location de caves en pleine expansion actuellement sur le marché de l’immobilier locatif en France.

3. Rapprochez-vous des vendeurs pressés

Faire un achat de qualité pour pas trop cher, ça c’est ce qu’on pourrait qualifier tout aussi de bonne transaction. Vous l’aurez compris, là il est question d’une petite astuce que vous pouvez exploiter à votre avantage au moment où vous vous apprêtez à investir des fonds dans l’achat d’un patrimoine immobilier. Cibler les vendeurs pressés pour acheter à moindre coût, est quelque chose qui marche souvent et qui permet après, d’avoir un meilleur retour sur investissement.Cela dit, les vendeurs pressés, sont ceux-là qui, généralement, souhaitent rapidement se débarrasser d’un bien (mobilier et/ ou immobilier). Et ce, pour de multiples raisons qui peuvent être, soit familiales (divorce, héritage couvert de dette, etc.), soit professionnelles (changement de ville, de pays, mutation ou affectation...).Malgré la valeur du bien en leur possession, ceux-ci, dans la plupart des cas, n’y accordent vraiment pas une réelle attention au moment de la vente. Car, le plus important pour eux étant alors de trouver preneur dans les plus brefs délais possibles.En ce sens, nous vous conseillons de scruter les pages d’annonces dans la presse et les sites web indiqués, afin de dénicher ce type de vendeurs. Lesquels, vous permettront de réaliser le bon placement immobilier tout en garantissant la qualité de votre acquisition.

4. Mettez un accent particulier sur la qualité du bien

N’engager surtout pas votre argent sur n’importe quel bien immobilier. L’achat d’un actif immobilier est un investissement d’envergure que vous faites, et que vous pouvez par ailleurs exploiter sur le moyen et le long terme. A cet égard, il est strictement indispensable d’accorder un intérêt tout particulier quant à sa valeur. Rassurez-vous toujours que celui que vous souhaitez acquérir est de meilleure qualité et qu’il ne vous réservera pas de mauvaises surprises plus tard.Un terrain pour lequel vous avez déboursé une grosse somme d’argent, peut devenir très vite une source de problème, si lors de l’achat, vous ne vous êtes pas préoccupés d’étudier par exemple, certains de ses aspects techniques pourtant défaillants (sol et sous-sol en piteux état, etc.). C’est également le cas d’un logement de location qui présenterait de sérieuses failles dans sa structure et donc, serait difficilement habitable.Un bien immobilier de mauvaise qualité ne vous apportera que des ennuis. Dans les deux exemples précédents, il va de soi que vous dépenserez encore plus, dans des travaux d’entretien ou de mise à niveau de celui-ci.Autant vous dire dès lors que dans pareille situation, vous aurez réalisé sans aucun doute, la mauvaise affaire du siècle. C’est pourquoi vous devez faire preuve de patience, et mener des recherches approfondies avant d’engager un quelconque capital dans l’achat d’un immobilier qui vous intéresserait. De cette façon, un investissement intelligent, réfléchit et bien muri est la clé même des bénéfices que vous en tirerez plus tard.

5.  Choisissez les villes les plus réputées en termes d’attractivité économique

L’environnement est un facteur de poids à prendre en compte lorsqu’on souhaite investir de l’argent dans de l’immobilier. Plus encore, si l’acquisition est en fait destinée à une exploitation commerciale. De la sorte, il faut dire qu’il y a des zones réputées plus attractives d’un point de vue économique, que d’autres. L’idéal serait alors d’aller chercher votre bien du côté des premières.En France, les villes comme Epernay (qui porte bien son surnom de capitale mondiale du champagne), Reims, Toulouse, Lille, Marseille, Paris, Nice, ou Lyon, etc. sont dans cette perspective, des villes à forte valeur touristique et de flux professionnel (masse salariale très importante), où vous pouvez acheter et exploiter vos biens immobiliers. Et dans ces villes, le business immobilier le plus rentable est celui de l’immobilier locatif avec des fortes valeurs ajoutées en plus.

6. Passez par l’intermédiaire des SCPI

Les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) sont également une bonne alternative pour réaliser un bon placement de votre capital dans l’immobilier. A défaut d’acheter personnellement votre bien immobilier, vous pouvez y acquérir des parts et agir à l’intérieur comme des actionnaires à part entière.Pour la circonstance, vous avez le choix entre les SCPI fiscales et les SCPI de rendement. Mais les dernières présentent plus d’avantages en vous garantissant un meilleur retour sur investissement. En effet, l’achat des parts dans une SCPI de rendement, vous donne droit à des revenus réguliers très intéressants, en plus du fait que votre capital investit pourra être revalorisé, chaque fois que le prix de l’immobilier connaîtra une hausse sur le marché.Avec l’achat des parts dans une SCPI fiscale, vous bénéficierez certes de certains avantages fiscaux (réduction d’impôts, déficit foncier…), mais à la vérité, sur le terme vous ne gagnerez pas grand-chose. De plus, il faut noter de même que dans ce type de placement, il plane très souvent une forte incertitude quant au prix du marché, et qu’il est très difficile de s’en débarrasser en cas de non-retour sur investissement.

Le point porteur

Investir de l’argent dans l’immobilier est incontestablement l’un des meilleurs moyens d’épargner et de faire fructifier ses avoirs. Seulement veillez à bien orienter votre investissement, faites le de façon stratégique et prenez davantage connaissance du marché avant de vous y engager. Ceci dit, il y a de tas d’éléments à prendre en compte avant de réaliser le bon placement immobilier. Informez-vous, accentuez les recherches et vous verrez après, que c’est facile de gagner beaucoup d’argent dans ce secteur.

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous