10 façons de gagner de l’argent sur internet avec un faible investissement

Nous allons voir qu’il est possible, effectivement, de gagner de l'argent sur internet avec un faible investissement. Mais cette faible mise de départ ne doit pas cacher la réalité, à savoir qu’il n’y a pas de gain possible sans un gros investissement en termes de temps, de sérieux, et d’inventivité, sauf si vous décidez de miser sur des jeux de hasard… Sinon, ce que vous n’investissez pas en argent, vous l’investissez d’une autre façon, par une présence de tous les instants devant votre ordinateur. Cela peut devenir un véritable travail, depuis chez vous, à votre rythme, sans patron sur le dos. Mais une chose est sûre, internet est un fabuleux portail qui permet de réinventer la façon de gagner de l’argent avec une faible mise de départ, à condition bien sûr de réussir à trouver sa place dans cette immense toile. Une toile qui peut aussi, rappelons-le, par manque de vigilance, réserver de mauvaises surprises. Il y a donc plusieurs façons de gagner de l’argent, tout dépend de vos objectifs et de votre personnalité.

Les objectifs financiers

Que ce soit sur la toile ou dans la réalité, est-il vraiment possible de gagner de l’argent sans effort, sans expérience, sans compétence ? Il est clair que sur le net, les opportunités foisonnent. Les offres et promotions ne manquent pas. Tout parait tellement simple. Tout peut prendre l’allure d’un eldorado. Mais la toile peut être un miroir aux alouettes. Cela ne signifie pas que c’est impossible, mais que les vrais jobs ne sont pas plus faciles sur le net qu’ailleurs, car nous sommes dans le monde du travail et du profit. Si la forme change, le fond, lui, reste le même. Entre un revenu de complément, pour arrondir ses fins de mois, et un business solide qui fera de vous un véritable entrepreneur, il y a une large palette de dispositifs. En fait, tout dépend de ce que vous serez capable d’apporter en termes de compétences. Plus vous en aurez dans un domaine, plus vous serez susceptible de faire fructifier vos savoirs.

1. Le micro job

Il s’agit ici de vendre vos compétences de façon intermittente et pour différents clients. Il n’y a pas de mise de départ, sauf votre envie de travailler. A vous de vous constituer un réseau de clients qui reviendront s’ils sont satisfaits de vos prestations. Ces micro-jobs permettent de gagner assez facilement 1000 euros par mois, voire beaucoup plus si la machine tourne bien. Mais un réseau clientèle ne se constitue pas du jour au lendemain. Le fait d’être son « propre patron » n’est pas forcément une facilité, car vous ne devrez compter que sur vous-même, c’est-à-dire cumuler diverses qualités, créatives, techniques, relationnelles, qui engageront totalement votre responsabilité. Vous devrez prendre des décisions sans forcément les partager avec quelqu’un, un partenaire. Il faut d’autre part aimer travailler dans une relative solitude. Comptez au moins un an avant de percevoir les fruits de la clientélisation. De plus en plus de boites externalisent leurs besoins qui ne sont pas dans leur cœur de métier. Ces entreprises ont régulièrement besoin de création de contenu (rédacteur web), et d’un community management qui va gérer l’ensemble des contenus. Elles sont aussi à la recherche de tâches graphiques, comme une création de logo, de charte graphique, de bannières publicitaires, etc. Ainsi, si vous avez de réelles aptitudes et de l’expérience en matière de rédaction, traduction, développement, webmarketing, graphisme, vous pouvez facilement prétendre à gagner votre vie avec, rappelons-le, un très faible investissement de départ.

2. YouTube

Tout le monde le sait depuis longtemps, Youtube permet de gagner de l’argent et même de transformer son quotidien en conte de féées. Une fois encore, vous devrez faire preuve d’un vrai potentiel en termes de compétitivité créative, car vous êtes des milliers sur le marché, à travers le monde, à espérer vous vendre. Evidemment, il y a des thèmes plus porteurs que d’autres. Des vidéos sur la pêche à la ligne attireront moins de vues que des tutos sur le monde digital, mais Youtube reste une chaine de référence ou le trafic est monumental. Souvent, on observe que les vidéos qui marchent sont celles qui font rire ou celles qui sont pointues dans un domaine et qui seront rapidement référencées en raison de leur pertinence. Certains youtubers parviennent à accumuler des vues en vulgarisant des domaines réputés difficiles, notamment dans le domaine de la finance ou de la science. La question qu’il faut se poser c’est : « qu’est-ce que j’apporte de plus que les autres ? » C’est un vrai travail en soi, avec une préparation et une façon de faire face à la caméra qui pourra rapidement vous distinguer de la masse d’amateurs. Ce créneau doit également représenter l’aboutissement d’un travail mûri, et non une simple étape d’élaboration. C’est du one shot, une sorte d’aventure sans filet qui, derrière le côté ludique, accentuera d’éventuels défauts de conception comme il saura mettre en valeur la puissance de votre travail.

3. Les articles sponsorisés

Il y a aujourd’hui beaucoup de gens qui gagnent leur vie grâce à internet. Ils sont souvent blogueurs professionnels, créateurs de site, traders, geeks, totalement accrocs au web. Dès lors, ils peuvent faire de leur passion un métier, avec une compétence et une vraie implantation dans l’univers professionnel. Si vous êtes bloggeur, vous pouvez par exemple vendre des articles sponsorisés que vous écrirez vous-mêmes ou que vous ferez écrire, afin d’enrichir votre site et générer du trafic grâce à un bon référencement SEO. Par ce biais, on peut miser sur un rapport de 30 à 80 € pour un seul article, à condition bien sûr que celui-ci sorte du lot par sa qualité et sa pertinence, donc apportant une vraie valeur ajoutée. Evidemment, si vous calculez au taux horaire, vous risquez d’avoir l’impression, surtout dans les premiers temps, de travailler au rabais. Cette impression s’atténuera à mesure que vous progresserez dans l’exercice de votre activité. Il faut évidemment que le site soit très fréquenté, cela parait évident, mais rien n’est impossible avec de la persévérance. De cette façon, on peut compter sur un revenu moyen de 500 € par mois. Là encore, il ne s’agit pas d’un travail d’amateur, car les internautes repèrent très vite celles et ceux qui ne maitrisent pas suffisamment leur sujet. Au début, faites vous relire par un tiers qui aura du recul. Cela vous fera gagner du temps et vous épargnera des retours négatifs qui, plutôt que de vous encourager, pourront vous déprimer en vous renvoyant à la solitude de votre activité.

4. L’affiliation

Internet nous offre la chance d’avoir plusieurs jobs en même temps, en choisissant librement des plages horaires, en organisant son temps de travail sans avoir à rendre des comptes à un supérieur. Internet est un fabuleux outil de travail qui autorise la gestion de sa propre entreprise, avec notamment le statut d’autoentrepreneur qui permet d’éditer des factures et de cotiser à l’urssaf. Pour commencer, l’affiliation : c’est certainement la stratégie la plus en vogue en ce moment et qui va progressivement remplacer la fonction de commercial à l’ancienne. Les sites fonctionnent déjà avec des programmes d’affiliation et il est d’ores et déjà possible de gagner un vrai salaire grâce à cette technique. L’affiliation permet de générer des revenus constants et de recevoir des commissions toutes les semaines, même quand on a cessé de travailler en affiliation. C’est ce que nous appelons des revenus passifs mais cependant bien réels. Car une fois que votre article contenant un lien d’affiliation est en ligne, les visites d’internautes ne cessent pas pour autant. Une fois l’article écrit, les retombées arriveront d’elles-mêmes, et pour un temps illimité, grâce au concept de commission que vous aurez mis en place, et en ligne.

5. De l’infoproduit à la e-boutique

Consécutifs au processus de l’affiliation, l’infoproduit arrive après cette phase de connaissance d’un produit, où le blogger va s’approprier cette spécificité et créer lui-même un produit d’information pertinent afin de rentabiliser de façon plus conséquente son blog. La difficulté de l’infoproduit réside dans le fait qu’il faut parfaitement maitriser son sujet afin d’apporter une vraie valeur ajoutée dans le domaine. En proposant des formations en ligne, par exemple, vous pourrez, avec du travail, parvenir à gagner correctement de l’argent, disons à hauteur d’un salaire de professeur. En innovant, en continuant de proposer des choses intéressantes, un vrai réseau se constituera autour de votre activité. A la suite d’un premier voyage au cœur de l’affiliation, beaucoup ensuite se tournent d’une part, comme nous l’avons vu, vers les formations en ligne, mais également vers la création de e-boutique. Cette formule marquera une étape importante dans la façon dont vous avez conduit votre stratégie. C’est le signe que vous avez su parfaitement utiliser les outils du web pour développer votre univers. Le concept de la e-boutique permet une gamme infinie de solutions pour développer votre business. En effet, vous pouvez dès à présent miser sur une forte amélioration de votre chiffre d’affaire. Disons qu’avec la e-boutique, vous entrez dans la cour des grands, où les salaires peuvent être très élevés. Encore une fois, même après l’affiliation, et l’infoproduit, il vous faudra avec la e-boutique faire preuve de patience et de persévérance.

6. Des sites qui peuvent rapporter

L’utilisation de Moolineo est simple, il vous suffit de vous inscrire gratuitement pour commencer à arrondir vos fins de mois et Moolineo vous proposera d'être rémunéré à lire des emails. Ainsi, vous pourrez gagner de l'argent en remplissant différentes offres que le site propose. Vous pourrez également profiter d'une section cashback pour récupérer de l'argent sur vos achats réalisés sur internet. A noter que le seuil de paiement est de 15 euros. Il existe toute une gamme de possibilités pour gagner de l’argent, en lisant des mails, en cliquant sur des sites, en répondant à des sondages, en s’inscrivant sur des sites, en faisant des achats sur les sites partenaires, avec les offres sponsorisées, une tombola, en participant également à des jeux concours (cadeaux), et pour finir, en parrainant. Vous trouverez les mêmes opportunités avec Loonéa, géré par Moolineo. En s’inscrivant sur les deux sites, vous ne recevrez pas les mêmes offres et vous pourrez ainsi multiplier vos chances de gains. Conseil, prenez une autre adresse mail car les offres sont pléthoriques. Même univers avec Gaddin qui, comme Qassa, propose plusieurs types de tâches rémunératrices. (Inscription gratuite).

7. Petites rémunérations

Il y a toujours multiples façons de gagner de l’argent sur le net, mais il faut bien avouer que dans certains cas, cela ne va jamais chercher très loin. Il serait plus juste de parler de hobby rémunérateur. Certains sites proposent des sondages rémunérés mais cela nous emmène vers des salaires symboliques, il faut bien le reconnaitre. Quelles sont alors les perspectives de développement ? Difficile de le savoir. Pourtant, les sites rémunérateurs ne cessent de croitre car ils sont efficaces pour celui qui les met en place. Clictune quant à lui propose de gagner de l’argent en ligne en cliquant sur des liens. D’ailleurs, si vous avez un site internet, un blog, à vous de créer des liens afin de multiplier les clics. Question tarifs, comptez 2,5 euros les 1000 clics. Attention quand même à la crampe au poignet. Si le rendement est loin d’être extraordinaire, vous remarquerez que ce travail ne demande aucune compétence particulière. Seuil de paiement à 5 euros. Du côté de Mailorama, c’est un peu la même chose que les sites cités en amont. En plus d’être payé pour lire des mails, vous obtiendrez de Mailorama du cashback et des codes promos. Le cas d’Awbarre est un peu différent. C’est en effet un site où il faut mettre une barre de surf rémunérée sur son navigateur internet, et vous cliquez sur les pubs qui s’affichent dans la barre de surf. Si l’utilisation est simplissime, la rémunération n’est pas énorme, loin de là. Il faut donc passer beaucoup de temps pour un gain, disons, symbolique. En même temps, cela peut faire un petit complément de revenu pour ceux ou celles qui passent leurs journées devant un écran.

8. Encyclodocs

Le cas d’Encyclodocs semble réservé aux étudiants, aux chercheurs, et à tous ceux et celles pour qui le savoir et la connaissance sont indispensables à leur développement. Nous sommes loin de la stratégie marketing business, mais cela ne vous empêchera pas de gagner de l’argent, simplement en déposant des documents, pertinents, fouillés, voire érudits parfois. Cela conviendra aux enseignants, aux étudiants en mémoire-master, ou même simplement à des particuliers. Et la demande est forte. Mais Encyclodocs ne se limite pas à des travaux universitaires. En effet, sur ce site, vous pouvez aussi proposer toutes sortes de contenus, comme une lettre type de proposition de partenariat commercial, un support d’audit interne… Vous pouvez gagner de 6 à 12€ par texte, avec un seuil de paiement à 10 euros. Dans la même famille de sites qui remplacent les écrivains publics, notons également oboulo et académon.

9. Fotolia

Un bon plan pour les passionnés de photographies et de graphisme. Avec Fotolia, vous pouvez proposer vos visuels dans une banque d’images et toucher ensuite des droits d’auteur sur les photos vendues. C’est un site assez prisé par les professionnels, et s’ils repèrent votre travail, cela peut devenir une source de revenus. Toutefois, il ne faut pas trop rêver. Internet regorge d’images gratuites et malheureusement, pour les photographes, il est de plus en plus difficile de vendre son travail. Mais certains y parviennent, à force de ténacité, et de qualité. A noter que le seuil de paiement est de 50 euros. Dans le même genre, nous trouvons aussi Shutterstock. Il est conseillé de se trouver sur plusieurs sites pour multiplier les opportunités.

10. Testapic et Citizenside

Testapic permet de gagner de l’argent de façon très libre, à la carte, simplement en testant des sites. La rémunération est comprise en 5 € et 20 €, disons 7 € e moyenne. Beaucoup de grandes entreprises utilisent ce système pour tester les fonctionnalités de leur espace virtuel. Le test dure environ 15 minutes et vous avez la possibilité de réaliser votre test, soit à l’oral, avec un micro, soit à l’écrit. Le transfert d’argent est sécurisé par BNP Paribas qui garantit le paiement. Les testeurs ne sont pas des salariés de Testapic mais des prestataires de services, ce qui offre une liberté incomparable. Testapic ne donne aucun ordre ou instructions aux testeurs mais simplement leur indique les modalités et le scénario justifiant leur intervention qu’ils ont eux-mêmes acceptés d’effectuer. A noter que du fait de votre statut de non salarié, il vous appartiendra de vous mettre en règle avec les cotisations sociales et fiscales. Ensuite, pour celles et ceux qui ne peuvent pas se séparer de leur smartphone, il est possible de gagner de l’argent avec Citizenside. Cette plateforme de contenus CrowdSpark a construit une solide communauté de contributeurs qui partagent leurs contenus avec l’agence et entre eux. Vous pouvez ainsi vendre vos photos ou vidéos si vous avez été témoin de faits d’actualités intéressants. Les tarifs sont négociables, selon l’importance ou la pertinence du sujet, et l’agence vous rémunère à hauteur de 50% en droit d’auteur.

Bourse et jeux en ligne

Avec un faible investissement, la bourse représente encore et toujours une façon de gagner de l’argent sur le net. Grâce à des sites en ligne, les procédures sont de plus en plus simplifiées. C’est le cas par exemple avec Boursorama. Mais cette entreprise en apparence facile peut se révéler un piège pour celles et ceux qui ne connaissent pas suffisamment le monde de la bourse. Pour les internautes initiés, il est clair qu’il est possible de rapidement récupérer son investissement ou du moins de récupérer son capital sans perdre les bénéfices. La large palette des marchés plonge les investisseurs dans un grand nombre d’opportunités. Il s’agira de commencer avec des investissements à court terme afin de ne pas se laisser piéger par la nature fluctuante de la bourse. Sinon, il reste les jeux, à vos risques et périls. Jeux en ligne, paris sportifs, les sites ne manquent pas pour vous aider à gagner de l’argent et même pour en perdre. Mais il n’est pas dit que vous ne puissiez pas non plus gagner de quoi arrondir vos fins de mois. Si certains arrivent à gagner, pourquoi pas vous. GooPrizen BuzzVille, WinsPark, ScratchMania, sont autant de sites pour commencer. Vous pouvez aussi tentez votre chance avec des jeux associés à des produits de consommation. Mais les aventures les plus prisées et sans doute les plus rémunératrices sont le poker et les jeux de casino. Citons Poker Stars, Winamax, Everest Poker, et du côté sportif, Betclic, Bwin, etc… De quoi vous payer de belles vacances… en restant chez vous si vous perdez. Enfin, citons l’incontournable Française des Jeux, championne des jeux de hasard, qui fait quelques heureux chaque semaine, avec parfois seulement 3 euros d’investissement…

Les formations

Si vous voyez à long terme et si vous avez envie de changer radicalement de travail, internet met à disposition des tas de formations. Avec un faible coût de départ, il est possible d’apprendre un métier pour ensuite… gagner de l’argent. Aujourd’hui, sur le net, la formation est donc extrêmement présente, notamment à travers le salon des Métiers du Numérique regroupant toutes les formations autour du digital. Ce Salon permet de découvrir une très large palette de métiers, en collaboration avec des écoles spécialisées dans l’informatique, le design ou la communication, qui présentent leurs formations courtes ou longues, et portent principalement sur les langages html, Java script et Rubis, très prisés dans les start-up. Les opportunités ne manquent pour celles et eux qui veulent apprendre. C’est sans doute le seul moyen d’envisager sereinement une reconversion qui, c’est une évidence, ne se fera pas en une nuit. C’est finalement tout l’avantage du net : avoir accès à (presque) tout, dans une solitude favorisant la concentration et à des prix souvent très acceptables.

Le point porteur

Peut-on gagner de l'argent sur internet avec un faible investissement ? La réponse est oui, percevoir un complément de revenus ou un revenu tout court, tout en restant à la maison, c’est possible. Aujourd’hui, vu le marché du travail, les discriminations à l’emploi, beaucoup se retrouvent au placard. Que vous soyez à la recherche de quelques heures supplémentaires depuis chez vous ou d’un véritable métier à domicile, l’aventure vaut le coup d’être tentée. Attention aux pièges cependant. La réalité n’est pas aussi glamour que les promesses. Mais une chose est certaine, le web est un fabuleux outil pour qui veut entreprendre. Tout en restant chez vous, vous pouvez commencer par louer votre voiture, une pièce de votre appartement, votre bateau, votre avion pourquoi pas ! Vous pouvez faire du e-commerce, des blogs de référence, laisser parler votre inventivité et votre sens des affaires. Bref, internet doit être un outil pour travailler et non une machine à sous où l’on joue des jetons. Mais la vigilance est donc de mise dès qu’il s’agit de vouloir gagner de l’argent avec internet. Ceux qui possèdent de vraies compétences repèreront assez vite les arnaques. Il faut sans doute laisser tomber cette idée de devenir « riche », car cela ne veut rien dire. Un travail sérieux trouvera toujours des partenaires de choix. Mais si vous pensez avoir été victime d’une escroquerie, allez sur le site www.internet-signalement.gouv.fr pour porter plainte. Un service est expressément dévoué à ce genre de litiges.

Créez un compte Porteur pour recevoir les
investissements les plus rentables

Les membres Porteur on accès:
  • Les investissements de niche
  • Les bons coups immobiliers
  • Les placements refuge recommandés
Vous avez déjà un compte?
Connectez-vous