10 avantages d’investir dans l’immobilier neuf

La course a commencé depuis un moment entre l’ancien et le moderne. Mais les temps ont changé. A présent, il se joue entre la vieille pierre et le béton une partie dont les critères dépassent les simples préférences ou goûts esthétiques. Aujourd’hui, on demande plus à une habitation. Celle-ci doit répondre à un certain nombre de normes environnementales. Elle est pensée en termes de construction de l’avenir. L’état a décidé d’intervenir pour stimuler l’investissement dans l’immobilier neuf. Est-ce le moment idéal pour choisir entre l’ancien et le neuf ?

1. Nostalgie de l’ancien

L’intérêt majeur de l’immobilier ancien, c’est son prix, bien au-dessous du neuf (20% grâce à la TVA). Certains le préfère en plus pour des raisons esthétiques, historiques, nostalgiques… Les vieilles pierres ont une histoire. Les belles constructions nous rappellent combien la pierre est solide, stable et résistante. Les matériaux anciens comme la tomette ou la meulière sont d’une poésie charmante. Pourtant, malgré la tendance vintage et le respect du travail de nos pères, l’immobilier ancien est en train de se faire détrôner par l’immobilier neuf. Et joliment en plus. Parce que l’ancien n’est pas extensible, et surtout parce que les programmes contemporains apportent un sang neuf à la problématique du logement d’habitation.

2. Les grandes lignes du neuf

C’est ainsi que l’immobilier neuf est devenu incontournable pour les investisseurs patrimoniaux en quête d’un certain standing de base, à commencer par celui de l’application des normes environnementales. Il est bâti selon les normes en vigueur (RT 2012) dans le respect de l’environnement et jouit souvent d’une orientation idéale qui, associée à une isolation phonique et thermique haut de gamme, en fait un vrai projet du futur. De plus, les droits de mutation sont de 1,5%, contre 8% dans l’ancien. Ses charges sont quatre fois moins lourdes et les nombreux dispositifs d’aide de l’état lui confèrent une attractivité évidente. Et au bout du compte, le neuf revient moins cher.

3. Droits de mutation

Avec ses 1,5% de droits de mutation, on constate que l’état a décidé de vraiment favoriser le changement en invitant les investisseurs patrimoniaux à choisir les programmes neufs. C’est une façon de pallier, du moins partiellement, à la situation déficitaire des logements en France, que les études estiment à hauteur de 800 000.

4. Charges allégées

Avec les nouvelles normes environnementales BBC (bâtiment basse consommation), imposées par l’état, les investisseurs font non seulement un geste en faveur de la planète mais aussi en direction de leur porte-monnaie. Si ces normes écologiques strictes imposées aux bâtisseurs permettent de préserver l’environnement, elles vont aussi permettre d’alléger considérablement les factures de chauffage, et sur une durée indéfinie. Que ce soit pour le propriétaire ou le locataire, cette avancée n’est pas négligeable. Enfin, il faut aussi rappeler que les frais de notaire sont réduits dans le neuf (entre 2% et 3%, contre 7 à 8% dans l’ancien)

5. Les aides de l’Etat

En plus des droits de mutation très allégés, l’état consent également d’autres aides afin de finir de convaincre ceux qui hésitent encore à investir dans le neuf. Pour commencer, il a décidé de supprimer la taxe foncière pendant les deux premières années qui suivent l’achat du bien. Ensuite, il offre une réduction sur l’impôt sur le revenu plafonné à 6000€ par an, et par foyer fiscal, sur 6 à 9 ans. Il permet également d’étaler cette période sur 12 ans, ce qui dégage une économie de 21% sur le prix du bien. Cette loi, dit loi Pinel, a pour but de dégraisser fortement la facture finale. S’ajoute à cela, pour les loueurs de meublés, une exonération de la TVA.  Il faut à ce sujet évoquer le dispositif Censi-Bouvard réservé aux biens loués meublés en résidence de services par des loueurs particuliers non professionnels (LMNP). Ce dispositif permet également d’alléger ses impôts de 11 % du montant de l’investissement à condition de louer pendant au moins neuf ans. Il autorise de plus la récupération de la TVA immobilière (20 %).

6. Financement attractif

L’état s’est aussi attaché à reconsidérer la dynamique des prêts immobiliers en offrant encore plus d’avantages liés au crédit. Aujourd’hui, les particuliers n’ont plus peur d’emprunter. Le dispositif du crédit, particulièrement séduisant, permet un effet de levier. Il est particulièrement conseillé pour les investisseurs qui veulent faire du locatif. En effet, le propriétaire va pouvoir déduire fiscalement les intérêts du prêt et les revenus provenant des loyers perçus. De plus, les intérêts de l’assurance du crédit profitent également de cette exonération fiscale. Ainsi, tout est fait pour inviter les acheteurs à se constituer un patrimoine immobilier très sécurisé et d’une approche simplifiée.

7. Le neuf est rassurant

En achetant dans le neuf, on passe à côté d’un certain nombre de soucis liés à l’usure des bâtiments anciens. Après un achat dans la vieille pierre, le propriétaire est souvent obligé d’investir dans des travaux afin de réparer, consolider, parfois rénover, certaines parties du bien qui n’ont pas résisté à l’assaut du temps. Cela constitue des frais supplémentaires qui, dans la plupart des cas, n’étaient pas prévus au départ et qui fragilisent dangereusement la rentabilité escomptée. En achetant dans le neuf, avec la loi Pinel, le propriétaire est sûr de ne pas avoir de travaux à réaliser pendant au moins dix ans, c’est ce que l’on appelle la garantie décennale. Il y a aussi la garantie de parfait achèvement (1 an) qui prend en charge la réparation des aménagements ou défauts de conformité. A rajouter également la garantie biennale ou de bon fonctionnement (2 ans) concernant le fonctionnement des équipements tels que la robinetterie, le système de tout à l’égout, les volets roulants et les stores banne… C’est clair, dans le neuf, pas de mauvaise surprise, tout est livré clefs en main, pour le confort du propriétaire et du locataire. Et en cas de revente, vous êtes assuré d’une belle plus-value (non imposable).

8. L’avantage du locatif

Investir dans le neuf est une façon de gagner de l’argent avec des revenus locatifs défiscalisés. Avec une construction contemporaine lestée des normes environnementales, vous attirez une clientèle en quête d’un bon confort de vie. En proposant un bien impeccable sur tous les plans, vous n’aurez que l’embarras du choix pour trouver des prétendants au bail. Ces derniers auront en plus l’avantage de faire des économies sur leurs factures de chauffage. De plus, les constructions modernes sont toujours pensées et inclues dans un programme global de la ville, avec des aménagements et infrastructures à proximité, dans le but d’une meilleure vie pour les familles. (Commerces, écoles, collèges, lycées, gymnases, gares, bus…) Acheter dans le neuf, c’est aussi vouloir pour soi-même ou pour ses locataires des parties communes qui soient accueillantes et sécurisées. Ainsi chaque programme neuf est en mesure de proposer des aménagements tels que visiophone, portails électrique, ascenseur, accès handicapé, parking sécurisé souterrain.

9. Projet patrimonial

Le but d’investir est de préparer l’avenir en érigeant un capital. La pierre ne vous décevra jamais, et plus elle sera neuve plus vous en tirerez des avantages. Avec le neuf, l’investissement devient chose facile car peu risquée, voire pas du tout. C’est donc un investissement qui ne trouve aucun équivalent dans le secteur de l’immobilier. Dans tous les cas, vous êtes gagnant.

10. Quelle durée ?

Investir dans l’immobilier neuf, c’est savoir se projeter dans le moyen terme, disons le temps que dureront les exonérations fiscales liées à l’acquisition. En même temps, qui dit que cela ne risque pas d’être prolongé ? Si vous louez en saisonnier, vous gagnerez plus et cela vous constituera une marge vous permettant, pourquoi pas, d’investir parallèlement dans autre bien.  L’immobilier permet d’acheter à crédit, ce qui n’est pas le cas du placement financier. Le prêt immobilier est une façon d’emprunter la somme que l’on souhaite investir dans un bien, sans liquidités de départ. Conclusion, une fois le crédit remboursé, l’acheteur réalise une économie réelle grâce à toutes les aides dont il a bénéficié. Dans le neuf, on peut se constituer un véritable patrimoine qui assurera de façon infaillible l’avenir de votre famille.

Le point porteur

L’immobilier neuf est résolument le chemin à emprunter pour réaliser de bons investissements. Tout est mis en place pour favoriser l’acquisition. Un investissement locatif dans le neuf permet de profiter d’une défiscalisation dans une totale transparence. Sur le long terme, il n’y a aucun doute sur le bénéfice confortable qu’aura réalisé l’investisseur. La loi Pinel a été conçue pour dynamiser l’investissement tout en sécurisant l’investissement des particuliers. Et bien sûr, en leur faisant gagner de l’argent assez facilement. Tant que cette loi sera en vigueur, il est fortement conseillé de profiter de l’opportunité. Cela risque de ne pas durer éternellement. Pour résumer, on dira qu’investir dans l’immobilier neuf permet de combiner tout un tas d’avantages allant de la défiscalisation en passant par l’exonération de la taxe foncière, sans oublier les frais de notaires réduits et la contribution positive en termes d’environnement. Il n’y a priori aucune raison d’hésiter et de regretter l’ancien. Autant se focaliser maintenant sur les vertus de l’immobilier neuf.